Publicité
Accueil > Actualité médicale > Biotechnologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-10-18
Actualité médicale

Tags: Nanosciences -  nanotechnologies -  possibilites -  incertitudes - 
Nanosciences et nanotechnologies : possibilités et incertitudes - Actualité médicale
Nanosciences et nanotechnologies : possibilités et incertitudes

On se souvient de l'émotion suscitée par les déclarations du Prince Charles sur les nanotechnologies (cf. Actualités Scientifiques au Royaume-Uni, mai 2003, p. 32). Influencé par la lecture de "La Proie" un roman de science fiction de Michael Chrichton l'auteur de "Jurassic Park", il avait alors évoqué la possibilité de l'anéantissement de la vie sur terre par la " grey goo ", une matière visqueuse grise composée de multitudes de nanorobots qui se reproduiraient jusqu'à la prise de contrôle de la planète.

Publicité

On se souvient de l'émotion suscitée par les déclarations du Prince Charles sur les nanotechnologies (cf. Actualités Scientifiques au Royaume-Uni, mai 2003, p. 32). Influencé par la lecture de "La Proie" un roman de science fiction de Michael Chrichton l'auteur de "Jurassic Park", il avait alors évoqué la possibilité de l'anéantissement de la vie sur terre par la " grey goo ", une matière visqueuse grise composée de multitudes de nanorobots qui se reproduiraient jusqu'à la prise de contrôle de la planète.

D'autres inquiétudes (peut-être un peu moins fantaisistes) se sont également fait jour. Quels pourraient être les impacts des nouveaux nanomatériaux sur la santé humaine ? Quels sont les types d'applications possibles qui pourraient naître de la convergence entre les nanotechnologies d'une part et les biotechnologies, l'informatique ou l'intelligence artificielle d'autre part ? Les cadres de régulation actuels sont-ils pertinents ? Les nanotechnologies seront-elles sources de bénéfices ou de retard accru pour les pays en voie de développement ?
Devant l'ampleur atteinte par le débat, le gouvernement britannique, via l'"Office of Science and Technology", avait commandé en juin 2003 un rapport à la Royal Society et à la "Royal Academy of Engineering". Ce rapport a été publié au cours de l'été 2004 et a donné lieu à un débat public tenu à la Royal Society le 29 septembre 2004.
Le rapport, publié conjointement par les deux sociétés savantes, s'illustre par une grande clarté et un souci d'accessibilité et de compréhension par le plus grand nombre. Son contenu reflète la composition du groupe de travail : des physiciens, des chimistes et des biologistes y côtoient des médecins, des pharmaciens ainsi que des spécialistes du risque ou de l'environnement ou encore une représentante d'une association de consommateurs. Les termes de la mission du groupe consistaient à examiner les points suivants ...

Page suivante (2 / 19)

Article écrit le 2004-10-18 par
Source: Accéder à la source


Publicité

En savoir plus