Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-02-02
Actualité médicale

Tags:
Le programme génétique transforme les cellules immunitaires en efficaces
Le programme génétique transforme les cellules immunitaires en efficaces "cancer-killer"

Des médecins et scientifiques de l'université Johannes Gutenberg à Mainz ont mis au point les fondements pour le développement d'une immonuthérapie contre les tumeurs malignes. Le système immunitaire se mobilise de manière dirigée et efficiente contre les cellules cancéreuses.

Publicité

Des médecins et scientifiques de l'université Johannes Gutenberg à Mainz ont mis au point les fondements pour le développement d'une immonuthérapie contre les tumeurs malignes. Le système immunitaire se mobilise de manière dirigée et efficiente contre les cellules cancéreuses.
Les cellules saines qui se transforment en cellules cancéreuses génèrent et présentent une grande quantité de protéines de surface nommées " Antigènes Associés aux Tumeurs" TAA. Bien que les cellules immunitaires reconnaissent et identifient ces TAA, il n'était pas évident jusqu'à maintenant de développer une immunothérapie anti-cancéreuse sur la base de ce procédé. En effet, nombre de cellules saines et tissus cellulaires produisent également une petite quantité de ces TAA qui sont donc tolérés dans une certaine mesure par le corps humain, et ce qui au final empêche une défense immunitaire intense.
Le but des chercheurs a été d'étendre l'immunotolérance des TAA dans le corps et d'orienter spécifiquement les cellules immunitaires CD4 T-auxiliaire et CD8 T-Tueur sur la protéine de surface "p53 tumeur suppresseur" développée par les cellules cancéreuses. A partir de souris génétiquement modifiées dont les CD8 T-Tueur ne présentent pas les capacités de tolérance contre la p53, ils ont généré une protéine de surface T-récepteur qui identifie efficacement la p53. Les gènes codant pour ces T-récepteurs ont été transférés aux cellules immunitaires humaines CD4 et CD8 qui attaquent de manière très agressive les cellules tumorales.
Ces résultats sont parus dans le journal scientifique international "Immunity" (Vol. 22, Nr. 1, S. 117-129).

Article écrit le 2005-02-02 par auteur
Source: Dépêche IDW, communiqué de presse de l'Université de Johannes Gutenberg à Mainz, 25/01/05 Sophie Fourmond, sophie.fourmond@diplomatie.gouv.fr Cette information est un extrait du BE Allemagne numéro 222 du 2/02/2005 rédigé par l'Ambassade de France en Allemagne. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus