Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-11-02
Actualité médicale

Tags:
Les levures utilisées dans la recherche contre le cancer - Actualité médicale
Les levures utilisées dans la recherche contre le cancer

La modeste cellule de levure a permis à des chercheurs du "Centre for Vascular Research", à l'Université de Nouvelle-Galles du Sud, de comprendre le fonctionnement d'une molécule anti-cancéreuse dans les cellules humaines Cette molécule anticancéreuse - glutathionarsenoxide ou GSAO- qui a été développée par la même équipe (voir BestOZ, N°10, 2002), est capable de bloquer la croissance et la dispersion de tumeurs in vivo en les privant de circulation sanguine.

Publicité

La modeste cellule de levure a permis à des chercheurs du "Centre for Vascular Research", à l'Université de Nouvelle-Galles du Sud, de comprendre le fonctionnement d'une molécule anti-cancéreuse dans les cellules humaines
Cette molécule anticancéreuse - glutathionarsenoxide ou GSAO- qui a été développée par la même équipe (voir BestOZ, N°10, 2002), est capable de bloquer la croissance et la dispersion de tumeurs in vivo en les privant de circulation sanguine. Toxique pour les cellules endothéliales des vaisseaux sanguins, le GSAO ne semble pas avoir d'effet direct sur les cellules tumorales.
En utilisant des cellules de levures génétiquement modifiées, les chercheurs ont montré que les cellules épithéliales sont dépourvues d'une protéine de transport que les cellules tumorales utilisent pour se débarrasser des molécules étrangères. Les cellules de levures mutantes dépourvues de cette protéine meurent lorsqu'elles sont traitées par le GSAO, alors que celles qui la possèdent survivent. La protéine correspondante a ensuite été identifiée dans les cellules humaines.

Article écrit le 2005-11-02 par auteur
Source: Pierre Dilda, Centre for Vascular Research, University of New South Wales, Sydney & Journal of the National Cancer Institute, 2005, Vol. 97, No. 20, 1539-1547 Cette information est un extrait du BE Australie numéro 42 du 2/11/2005 rédigé par l'france. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus