Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-11-05
Actualité médicale

Tags: consommation -  excessive -  acides -  gras -  accelererait -  developpement -  cancer -  sein - 
La consommation excessive de certains acides gras accélérerait le développement du cancer du sein - Actualité médicale
La consommation excessive de certains acides gras accélérerait le développement du cancer du sein

Une équipe de chercheurs espagnols, appartenant au département de Biologie Cellulaire, Physiologie et Immunologie de l'Université Autonome de Barcelone, vient de publier une étude sur l'incidence des acides gras dans la progression du cancer du sein.

Publicité

Une équipe de chercheurs espagnols, appartenant au département de Biologie Cellulaire, Physiologie et Immunologie de l'Université Autonome de Barcelone, vient de publier une étude sur l'incidence des acides gras dans la progression du cancer du sein.
Le cancer de la glande mammaire est la tumeur maligne la plus fréquente chez la femme. Les pays développés étant les plus touchés, il est certain que le mode de vie ainsi que les facteurs environnementaux jouent un rôle important dans le développement de ce type de cancer. Pour leur étude, les chercheurs ont choisi de s'intéresser aux facteurs nutritionnels et en particulier à l'incidence des graisses contenues dans l'alimentation.
Les scientifiques ont travaillé sur deux populations de rats atteints de cancers mammaires, administrant à l'une d'entre elles un régime riche en acides gras poly-insaturés de type n-6. Les résultats de cette étude ont permis de démontrer que la vitesse de multiplication des cellules cancéreuses était supérieure chez les individus ayant consommé ces acides gras poly-insaturés de type n-6. Par ailleurs, les chercheurs ont remarqué que cette prolifération était associée à la sur-expression de quatre gènes : Globuline a-2u, VDUP1, H19 et EST Rn.32385. Parmi les quatre gènes identifiés, trois d'entre eux participent à la différenciation cellulaire.
Si les graisses ne sont pas à l'origine du cancer elles sembleraient donc en accélérer le développement.

Cette information est un extrait du BE Espagne numéro 34 du 5/11/2004 rédigé par l'Ambassade de France en Espagne. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2004-11-05 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: consommation excessive acides gras accelererait developpement cancer sein


Publicité

En savoir plus