Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-12-31
Actualité médicale

Tags: resonance -  magnetique -  haute -  resolution -  utilisee -  Florence - 
La résonance magnétique haute résolution utilisée à Florence - Actualité médicale
La résonance magnétique haute résolution utilisée à Florence

Le Centre de Résonance Magnétique (CERM) du Pôle scientifique de l'université de Florence est un des plus grands laboratoires européens pour l'étude de la structure des protéines à travers la spectroscopie NMR (Résonance Magnétique Nucléaire), une technique qui obtient des informations sur les noyaux des atomes de la molécule à travers le champ magnétique et un signal radio. Grâce à la spectroscopie NMR la structure des protéines peut être analysée dans leur milieu naturel et la dynamique de leurs interactions peut être étudiée avec d'autres molécules.

Publicité

Le Centre de Résonance Magnétique (CERM) du Pôle scientifique de l'université de Florence est un des plus grands laboratoires européens pour l'étude de la structure des protéines à travers la spectroscopie NMR (Résonance Magnétique Nucléaire), une technique qui obtient des informations sur les noyaux des atomes de la molécule à travers le champ magnétique et un signal radio. Grâce à la spectroscopie NMR la structure des protéines peut être analysée dans leur milieu naturel et la dynamique de leurs interactions peut être étudiée avec d'autres molécules. Bref, leur fonctionnement est observé en direct, tandis que la technique de l'emploi des rayons X permet seulement d'observer des structures immobiles cristallisées.

Mais ces deux techniques sont complémentaires. "Les rayons X permettent d'analyser des molécules et des complexes protéiques de grandes dimensions, comme le protéasome -dit Ivano Bertini, Directeur du Centre- alors que le NMR est limité à des structures plus petites".

La conception et le développement de nouveaux médicaments sont une partie importante du travail effectué par les chercheurs du CERN. "Le futur de la médecine réside dans les médicaments personnalisés -dit Bertini- c'est-à-dire conçus sur la base des caractéristiques individuelles du patient. Chacun de nous est différent. La variabilité de l'ADN détermine des différences dans la structure des protéines. Voilà pourquoi certains d'entre nous sont plus prédisposés que d'autres à certaines maladies et pourquoi le médicament agit de façon différente d'une personne à l'autre. LE NMR est un donc un instrument idéal pour examiner des molécules candidates à devenir de nouveaux médicaments, observer comment elles interagissent avec les autres protéines de l'organisme et à l'avenir, choisir celles plus adaptées à chaque patient".


Cette information est un extrait du BE Italie numéro 30 du 31/12/2004 rédigé par l'Ambassade de France en Italie. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2004-12-31 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: resonance magnetique haute resolution utilisee Florence


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...