Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-04-04
Actualité médicale

Tags:
Découvertes de caractéristiques épigénétiques dans les cellules cancéreuses - Actualité médicale
Découvertes de caractéristiques épigénétiques dans les cellules cancéreuses

Des chercheurs de l'Institut de pathologie moléculaire (IMP) de l'Université de Vienne, ont découvert, en collaboration avec des chercheurs du centre espagnol sur le cancer de Madrid que les pertes croissantes de groupements méthyles et acétyles dans les histones d'une cellule sont des caractéristiques de cellules cancéreuses.

Publicité

Des chercheurs de l'Institut de pathologie moléculaire (IMP) de l'Université de Vienne, ont découvert, en collaboration avec des chercheurs du centre espagnol sur le cancer de Madrid que les pertes croissantes de groupements méthyles et acétyles dans les histones d'une cellule sont des caractéristiques de cellules cancéreuses. Les résultats de leurs recherches ont été publiés dans le magazine scientifique "Nature Genetics" du 13 mars 2005.
La méthylation est l'ajout d'un groupement méthyle dans des structures porteuses, comme l'ADN ou les histones. Normalement, la méthylation d'un gène de l'ADN réprime l'expression de celui-ci. L'acétylation est l'ajout d'un groupement acétyle. En temps normal, les chercheurs acceptent que l'acétylation d'un gène de l'ADN active celui-ci.
Les chercheurs ont ici étudié l'état de la méthylation et de l'acétylation dans les histones de cellules cancéreuses (essentiellement des cellules cancéreuses de la peau). Ils ont observé une diminution des groupements acétyles à la position Lys16, ainsi qu'une diminution des groupements méthyles à la position Lys20, dans l'histone 4 (H4) ; ces deux phénomènes augmentent lorsque la tumeur se développe.
Cette découverte pourrait être utile pour un dépistage précoce de cancers. Les chercheurs ne savent cependant pas encore si cette caractéristique est la cause ou la conséquence de la formation d'un cancer.

Article écrit le 2005-04-04 par auteur
Source: APA, 13/03/2005 ; Nature genetics, 13/03/2005 Cette information est un extrait du BE Autriche numéro 60 du 4/04/2005 rédigé par l'Ambassade de France en Autriche. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus