Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-01-10
Actualité médicale

Tags: Solidifier -  mariage -  prothese - 
Solidifier le mariage de l'os et de la prothèse - Actualité médicale
Solidifier le mariage de l'os et de la prothèse

Le Dr Antonio Nanci de la Faculté de médecine dentaire de l'Université de Montréal travaille au perfectionnement de la technique mise à profit dans les prothèses de la hanche et les implants dentaires. Les matériaux utilisés ne sont pas toujours biocompatibles.

Publicité

Le Dr Antonio Nanci de la Faculté de médecine dentaire de l'Université de Montréal travaille au perfectionnement de la technique mise à profit dans les prothèses de la hanche et les implants dentaires. Les matériaux utilisés ne sont pas toujours biocompatibles. Les scientifiques ont ainsi commencé utiliser le titane, alliage inerte qui ne provoque pour ainsi dire jamais de réactions et se détériore rarement. Toutefois, il faut souvent beaucoup de temps avant qu'un os incorpore un objet métallique et que la structure se stabilise et, parfois, il n'y parvient pas. Ce problème prend de l'ampleur pour les personnes âgées qui n'ont plus la capacité de stimuler la croissance osseuse aussi efficacement. L'os peut alors s'abîmer davantage et l'implant ou la prothèse peut se déplacer.

Lauréat d'une prestigieuse subvention récemment accordée par le gouvernement fédéral, le chercheur s'est employé à modifier la surface du titane pour former une nanotopographie des sommets et des creux afin que l'os et l'objet métallique adhèrent plus facilement l'un à l'autre. Son équipe s'est également consacrée à la recherche de techniques grâce auxquelles il serait possible de fixer de façon permanente certaines molécules à des surfaces métalliques pour qu'elles accroissent cette adhérence et agissent comme conducteurs, permettant ainsi aux cellules réparatrices de se rendre à l'endroit où elles sont le plus utiles. Antonio Nanci a examiné de près les sommets et les creux présents dans le titane au microscope électronique et a expérimenté des techniques dans le but d'amener les cellules à émettre des signaux qui facilitent le processus de réparation osseuse. Il s'interroge sur la possibilité "de créer des surfaces intelligentes qui enverraient des signaux aux cellules réparatrices".


Cette information est un extrait du BE Canada numéro 267 du 10/01/2005 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-01-10 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Solidifier mariage prothese


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...