Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-01-11
Actualité médicale

Tags: poulet -  betise -  mythe -  realite -  Reponse -  sequençage -  genes - 
Le poulet et la bêtise : mythe ou réalité ? Réponse dans le séquençage de ses gènes - Actualité médicale
Le poulet et la bêtise : mythe ou réalité ? Réponse dans le séquençage de ses gènes

Un consortium de laboratoires scientifiques à travers le monde vient de publier l'analyse détaillée du génome (ou code génétique) du poulet. Le décodage s'est fait à partir d'une femelle unique (âgée de moins de sept ans et provenant du Michigan, USA) de l'espèce "coq bankiva" (Gallus gallus), une espèce sauvage à partir de laquelle provient l'ensemble des poulets d'élevage d'aujourd'hui.

Publicité

Un consortium de laboratoires scientifiques à travers le monde vient de publier l'analyse détaillée du génome (ou code génétique) du poulet. Le décodage s'est fait à partir d'une femelle unique (âgée de moins de sept ans et provenant du Michigan, USA) de l'espèce "coq bankiva" (Gallus gallus), une espèce sauvage à partir de laquelle provient l'ensemble des poulets d'élevage d'aujourd'hui. L'utilisation du poulet comme modèle animal n'est pas chose récente et il a longtemps été l'animal de choix pour les spécialistes de la biologie du développement : de nombreuses connaissances sur le développement humain se sont appuyées sur les données obtenues chez l'embryon de poulet. Les deux espèces sont proches dans l'histoire de l'évolution, n'étant séparées d'un ancêtre commun que de quelques 310 millions d'années.

Les résultats présentés nous apprennent que le poulet possède environ un milliard de paires de bases pour 20 à 23.000 gènes. Par comparaison, il existe environ trois milliards de paires de bases chez l'Homme pour un même nombre de gènes, suggérant que le poulet présente moins d'"ADN poubelle".

Environ 70 millions de ces paires de bases, soit 2,5%, sont conservées chez l'Homme, indiquant que cette petite proportion très conservée correspond probablement aux gènes indispensables à la survie de l'espèce. C'est sur cette partie conservée que les scientifiques vont se concentrer pour identifier des mutations responsables de maladies chez l'oiseau, mutations qui pourraient potentiellement se transmettre directement à l'Homme. Il s'agit là d'un intérêt particulier et très contemporain. L'amélioration de la compréhension des mécanismes de résistance chez le poulet grâce à l'analyse de son génome pourrait ainsi permettre de développer à moyen ou long terme de nouveaux traitements ou vaccins pour le poulet et ouvrir ainsi de nouveaux horizons prometteurs pour la santé publique ; la peur de la salmonelle et de la ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2005-01-11 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: poulet betise mythe realite Reponse sequençage genes


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...