Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-01-19
Actualité médicale

Tags: virus -  controler -  douleur - 
Un virus pour contrôler la douleur - Actualité médicale
Un virus pour contrôler la douleur

Et si deux petits virus, génétiquement modifiés et introduits dans la tête, pouvaient contrôler voir annuler la douleur ressentie par une personne ? Cette problématique pourrait être celle d'un roman de science-fiction, mais c'est en tout cas ce que laisse entrevoir le projet de recherche mené par l'équipe de Deolinda Lima à la Faculté de Médecine de l'Université de Porto (FMUP).

Publicité

Et si deux petits virus, génétiquement modifiés et introduits dans la tête, pouvaient contrôler voir annuler la douleur ressentie par une personne ? Cette problématique pourrait être celle d'un roman de science-fiction, mais c'est en tout cas ce que laisse entrevoir le projet de recherche mené par l'équipe de Deolinda Lima à la Faculté de Médecine de l'Université de Porto (FMUP). L'idée centrale est d'agir sur le système endogène de contrôle de la douleur de l'organisme en utilisant la thérapie génique.

Il existe dans nos organismes deux systèmes parallèles de contrôle : le premier inhibe la douleur et est inséré dans le système nerveux central, le second active la douleur au travers d'une petite partie du bulbe rachidien. Depuis de nombreuses années les efforts des chercheurs se sont concentrés autour du premier système (inhibition de la douleur), en provoquant des stimulus électriques par exemple, pour obtenir un mécanisme analgésique. Le travail de Deolinda Limar a opté pour un chemin innovateur : stimuler le centre d'inhibition (analgésie) et bloquer simultanément le mécanisme d'activation de la douleur, par thérapie génique.

L'équipe a ainsi modifié génétiquement deux virus de l'herpès en y incorporant des informations permettant la production de substances agissant par voie synaptique : le groupe a déjà réussi à comprendre sur quels neurotransmetteurs il était nécessaire d'installer les virus, et à identifier certains des récepteurs et substances mises en jeu. Ce projet est actuellement testé sur des animaux soumis à des douleurs chroniques. L'équipe imagine que dans le futur, il suffira de faire un trou de l'ordre du dixième de millimètres dans la tête des patients, pour ensuite y introduire à l'endroit exact ces deux petits virus.

La première phase de ce projet a opté pour l'étude des douleurs chroniques du type inflammatoire, comme celles ressenties pour l'arthrite. ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-01-19 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: virus controler douleur


Publicité

En savoir plus