Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-01-25
Actualité médicale

Tags: therapie -  cancer - 
Une nouvelle thérapie efficace contre le cancer ? - Actualité médicale
Une nouvelle thérapie efficace contre le cancer ?

Robert S. Kerbel, un chercheur de l'Institut de Recherche Sunnybrook & Women's de Toronto, a livré les résultats d'une étude, effectuée avec des collaborateurs italien et américain, qui pourrait déboucher sur un meilleur contrôle des thérapies anti-angiogéniques.

Publicité

Robert S. Kerbel, un chercheur de l'Institut de Recherche Sunnybrook & Women's de Toronto, a livré les résultats d'une étude, effectuée avec des collaborateurs italien et américain, qui pourrait déboucher sur un meilleur contrôle des thérapies anti-angiogéniques.

Cette thérapie constitue une nouvelle forme prometteuse de traitement des cancers. Elle vise à empêcher le développement de nouveaux vaisseaux sanguins qui alimentent et entraînent la propagation de la tumeur cancéreuse. Il n'existe malheureusement pas à l'heure actuelle de méthode fiable de contrôle et de suivi de l'effet des agents thérapeutiques administrés, censés limiter le processus d'angiogénèse inhérent à la maladie. Alors que dans la chimiothérapie classique des indicateurs permettent des dosages optimaux, le dosage des médicaments anti-angiogéniques reste difficile à déterminer et donc approximatif.

Pour remédier à ce problème, les chercheurs ont donc étudié les concentrations de certaines cellules présentes dans le sang et contribuant à la formation des tumeurs, pour y déceler certains indices de l'efficacité des agents anti-angiogéniques. Ils ont découvert sur des modèles animaux que les taux de deux types de cellules, les CECs (Circulating endothelial cells) et les CEPs (Circulating endothelial progenitor cells), variaient en fonction de la signature génétique. Alors que les effets de la thérapie anti-angiogénique produisaient une baisse des concentrations des cellules, celles-ci proliféraient en grande quantité à proximité immédiate des tumeurs cancéreuses. Ainsi ils ont pu mettre en évidence une corrélation directe entre les taux de ces cellules dans le sang et l'activité anti-tumorale.

Une mesure des taux de cellules sanguines dans du sang prélevé à proximité des tumeurs à contrôler permet donc selon les chercheurs d'établir les conditions biologiques optimum de lutte contre l'angiogénèse. En effet, connaissant les taux optimum de CECs et de CEPs pour une thérapie efficace, un dosage précis et optimal du médicament peut être réalisé.

Les ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-01-25 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: therapie cancer


Publicité

En savoir plus