Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-02-07
Actualité médicale

Tags: disparites -  suivant -  sexe -  malades -  Alzheimer - 
Des disparités suivant le sexe des malades d'Alzheimer - Actualité médicale
Des disparités suivant le sexe des malades d'Alzheimer

La première étude significative sur le sujet, menée par des chercheurs du service de neurologie du centre Sunnybrook and Women's de Toronto, révèle des différences marquées dans la manifestation de la maladie entre hommes et femmes.

Publicité

La première étude significative sur le sujet, menée par des chercheurs du service de neurologie du centre Sunnybrook and Women's de Toronto, révèle des différences marquées dans la manifestation de la maladie entre hommes et femmes. Plus précisément les chercheurs se sont focalisés sur la partie limbique du cerveau (les zones actives de la mémoire et des émotions).

Un échantillon de population de 40 hommes et femmes à risque et de 40 individus en bonne santé a été examiné pour les besoins de l'étude. Leur système limbique a été observé par IRM (Imagerie à résonance magnétique) en 3D et par scintigraphie cérébrale (tomographie d'émission monophotonique encore appelée SPECT). L'objectif était d'étudier d'éventuels changements de volumes ou de flux sanguins dans cette région du cerveau.

Les résultats montrent que, avant apparition des symptômes cliniques de la maladie, et pour des troubles cognitifs équivalents, les cerveaux masculins connaissent des changements beaucoup plus importants. Ainsi les hommes présentent des atrophies plus marquées du cortex orbitofrontal, des cortex cingulaires central et postérieur, de l'hypotalamus et des corps mamillaires, ainsi qu'une baisse plus conséquente des flux sanguins dans les cortex cingulaires central et antérieur. Les femmes ne manifestent, au même moment, de manière significative, qu'une atrophie de la partie antérieure du thalamus.

Sandra Black, directrice du service de neurologie, en a déduit que les fonctions cognitives des femmes pouvaient être plus vulnérables à la maladie d'Alzheimer. La maladie se développe en effet plus fréquemment chez les femmes. Les scientifiques cherchent désormais les mécanismes biologiques qui conduisent à de telles disparités entre les sexes. L'explication pourrait être d'origine hormonale. Néanmoins des études plus poussées doivent être menées sur de plus larges éventails de population, et avec des moyens plus appropriés (marqueurs neurologiques pour diagnostiquer et suivre le développement de la maladie) pour expliquer ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-02-07 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: disparites suivant sexe malades Alzheimer


Publicité

En savoir plus