Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-02-25
Actualité médicale

Tags: equipement -  apnee -  sommeil - 
Un nouvel équipement pour lutter contre l'apnée du sommeil - Actualité médicale
Un nouvel équipement pour lutter contre l'apnée du sommeil

L'apnée du sommeil est une situation dans laquelle les personnes s'arrêtent de respirer à maintes reprises durant leur sommeil.

Publicité

L'apnée du sommeil est une situation dans laquelle les personnes s'arrêtent de respirer à maintes reprises durant leur sommeil.

Jusqu'à présent, l'appareil traditionnel permettant de traiter l'apnée du sommeil ressemble à un masque à oxygène qui tire la mâchoire inférieure vers l'avant afin d'améliorer la respiration du dormeur. Cet appareil présente les inconvénients suivants : il dessèche la bouche, irrite la peau du visage et n'est pas pratique à mettre en place.

La start-up israélienne SleepUp, dirigée par Nimrod LED, a mis au point le AICOT (AIrway COllapse Treatment) pour traiter les cas légers et modérés d'apnée du sommeil. L'AICOT est décrit comme une tétine munie d'une petite balle gonflable, ajustable à la taille de la bouche. La balle, une fois gonflée, retient la langue et ouvre un "conduit d'air". Lorsque l'utilisateur respire, l'air inhalé, rempli d'humidité naturelle, empêche le dessèchement de la bouche et des poumons, ainsi qu'une salivation excessive.

Pour les cas les plus sévères, la compagnie a mis au point le FRAP (FRee positive Air Pressure generator) : il s'agit de l'appareil AICOT relié à un petit compresseur d'air silencieux, fonctionnant sur batterie.

SleepUp a aussi développé un système d'enregistrement et d'analyse électronique appelé le STEMA (Sleep Trend Electronic Monitoring and Analysis system) qui, fusionné au AICOT, enregistre et collecte les données physiques du patient durant son sommeil. Au réveil, le patient retire le AICOT, le place dans un boîtier qui transmet aussitôt les données au centre médical. Le physicien analyse alors les données et détermine la qualité du sommeil du patient.

En juillet 2004, SleepUp a terminé ses tests cliniques de phase II à l'hôpital Assaf Harofe de Tel-Aviv. La compagnie prévoit de débuter les essais cliniques de type III, d'une durée de 2 mois, en avril ou mai de cette année. LEV ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-02-25 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: equipement apnee sommeil


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...