Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-03-02
Actualité médicale

Tags: visage -  cache -  acides -  nucleiques -  signal -  alarme -  systeme -  immunitaire - 
Le visage caché des acides nucléiques : un signal d'alarme pour le système immunitaire - Actualité médicale
Le visage caché des acides nucléiques : un signal d'alarme pour le système immunitaire

Les deux médecins scientifiques Gunther Hartmann et Veit Hornung de la clinique de l'université de Munich décrivent dans la revue Nature Medicine une propriété encore inconnue du système immunitaire, grâce à laquelle ils espèrent ouvrir une voie vers de nouvelles thérapies.

Publicité

Les deux médecins scientifiques Gunther Hartmann et Veit Hornung de la clinique de l'université de Munich décrivent dans la revue Nature Medicine une propriété encore inconnue du système immunitaire, grâce à laquelle ils espèrent ouvrir une voie vers de nouvelles thérapies.

Il s'agit d'une forme de courts morceaux d'acides nucléiques, appelés short interfering RNA (siR-NA), utilisés depuis peu afin d'arrêter de manière ciblée la production de n'importe quelle protéine dans la cellule par interférence RNA. Cette technique a révolutionné les possibilités de déchiffrage du génome humain. Les chercheurs ont réussi à mettre en évidence les interactions de ces siR-NA avec le système immunitaire. On pensait au départ qu'ils étaient trop petits pour être reconnus par le système immunitaire et qu'ils ne pouvaient donc pas conduire à son activation. Hartmann et ses collègues ont pourtant identifié une cellule hautement spécialisée du système immunitaire qui est capable de reconnaitre ces siR-NA de manière très efficace. Ce sont les cellules dentritiques plasmazytoïdes.

Un motif de séquence est ainsi identifié et maintient le système immunitaire dans un état d'alarme, comme c'est le cas lors d'une infection virale. Cette découverte a trois conséquences :

- explication du mécanisme de détection des siR-NA par le sytème immunitaire qui le stimule à se défendre contre les virus.

- on peut utiliser ces siR-NA pour éliminer la production de protéines malignes.

- on peut générer des siR-NA avec lequel le système immunitaire sera ciblés contre les infections virales et égalemenet utiliser ce même principe contre des tumeurs.


Cette information est un extrait du BE Allemagne numéro 226 du 2/03/2005 rédigé par l'Ambassade de France en Allemagne. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2005-03-02 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: visage cache acides nucleiques signal alarme systeme immunitaire


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...