Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-03-15
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  parviennent -  inhiber -  developpement -  tumeurs -  cerebrales -  vivo - 
Des chercheurs parviennent à inhiber le développement de tumeurs cérébrales in vivo - Actualité médicale
Des chercheurs parviennent à inhiber le développement de tumeurs cérébrales in vivo

Quatre mois après l'avoir démontré in vitro, le Professeur Ariel Ruiz i Altaba et son équipe à l'Université de Genève apportent la preuve des effets bénéfiques de la cyclopamine sur des souris atteintes de tumeurs au cerveau.

Publicité

Quatre mois après l'avoir démontré in vitro, le Professeur Ariel Ruiz i Altaba et son équipe à l'Université de Genève apportent la preuve des effets bénéfiques de la cyclopamine sur des souris atteintes de tumeurs au cerveau. En effet, alors que l'ancien professeur de la prestigieuse New York University annonçait, en septembre dernier, la découverte d'un moyen d'inhiber le développement du cancer de la prostate, de la peau et des tumeurs du cerveau, il démontre aujourd'hui les bienfaits de cette substance sur des cas étudiés in vivo. Le groupe du scientifique genevois franchit ainsi une étape décisive du parcours qui mène aux tests cliniques et à l'établissement d'un traitement efficace.

Les scientifiques avaient montré, d'une part, que deux gènes, SONIC HEDGEHOG (SHH) et GLI1, étaient impliqués dans la prolifération de cellules tumorales et, d'autre part, qu'il était possible de bloquer cette prolifération en injectant de la cyclopamine, une molécule découverte dans les années 1960 qui inhibe la voie de signalisation SHH-GLI. Plus prometteurs encore, les travaux du Professeur Ruiz i Altaba sur le cancer de la prostate s'avèrent également valables pour un très grand nombre de cancers comme celui de la peau ou les tumeurs du cerveau.

Les scientifiques ont testé les effets de la cyclopamine sur des souris ayant développé des médulloblastomes endogènes. Leurs résultats montrent que l'injection systématique de cyclopamine améliore sensiblement la santé de l'animal et prolonge sa vie. De plus, l'analyse subséquente du cerveau de ces spécimens indique une importante réduction de la taille des tumeurs ainsi qu'un nombre largement décroissant de cellules qui expriment ces tumeurs.

Cette vérification par le vivant vient de faire l'objet d'un article dans la revue scientifique "Mechanisms of Development".


Cette information est un extrait du BE Suisse numéro 16 du 15/03/2005 rédigé par l'Ambassade de France en Suisse. ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-03-15 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: chercheurs parviennent inhiber developpement tumeurs cerebrales vivo


Publicité

En savoir plus