Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-03-22
Actualité médicale

Tags: inhibition -  antisens -  gene -  methylenetetrahydrofolate -  reductase -  survie -  cellules -  cancereuses -  vitro -  croissance -  tumeurs -  vivo - 
L'inhibition par antisens du gène de la méthylènetétrahydrofolate réductase réduit la survie des cellules cancéreuses in vitro et la croissance des tumeurs in vivo - Actualité médicale
L'inhibition par antisens du gène de la méthylènetétrahydrofolate réductase réduit la survie des cellules cancéreuses in vitro et la croissance des tumeurs in vivo

Les chercheurs du Centre Universitaire de Santé de McGill (CUSM) ont identifié un gène pour combattre le cancer. Ce gène baptisé méthylènetétrahydrofolate réductase ou MTHR est impliqué dans la synthèse de méthionine -un élément indispensable à la croissance des cellules cancéreuses. En inhibant la fonction 'synthèse de méthionine' de ce gène à l'aide de son antisens, on est capable de ralentir la croissance des tumeurs chez la souris et ce aussi bien in vitro qu'in vivo.

Publicité

Les chercheurs du Centre Universitaire de Santé de McGill (CUSM) ont identifié un gène pour combattre le cancer. Ce gène baptisé méthylènetétrahydrofolate réductase ou MTHR est impliqué dans la synthèse de méthionine -un élément indispensable à la croissance des cellules cancéreuses. En inhibant la fonction 'synthèse de méthionine' de ce gène à l'aide de son antisens, on est capable de ralentir la croissance des tumeurs chez la souris et ce aussi bien in vitro qu'in vivo.

L'efficacité de l'antisens est optimale pour la réduction des tumeurs lorsqu'il est administré à faibles doses et conjugué à des médicaments cytotoxiques standards. Tous les antisens et les médicaments cytotoxiques ont un certain niveau de toxicité. Ainsi un antisens qui travaille en harmonie avec d'autres médicaments à des doses très faibles est une première dans la recherche contre le cancer.


Cette information est un extrait du BE Canada numéro 272 du 22/03/2005 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2005-03-22 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: inhibition antisens gene methylenetetrahydrofolate reductase survie cellules cancereuses vitro croissance tumeurs vivo


Publicité

En savoir plus