Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-03-22
Actualité médicale

Tags: Premiere -  transplantation -  cellules -  productrices -  insuline -  Amerique -  Nord - 
Première transplantation de cellules productrices d'insuline en Amérique du Nord - Actualité médicale
Première transplantation de cellules productrices d'insuline en Amérique du Nord

Une équipe de médecins du Toronto General Hospital vient de réussir une première médicale en Amérique du Nord : la transplantation chez un malade du diabète (de génotype 1) de cellules productrices d'insuline. La première intervention, d'une vingtaine de minutes seulement, a eu lieu le 22 février 2005.

Publicité

Une équipe de médecins du Toronto General Hospital vient de réussir une première médicale en Amérique du Nord : la transplantation chez un malade du diabète (de génotype 1) de cellules productrices d'insuline. La première intervention, d'une vingtaine de minutes seulement, a eu lieu le 22 février 2005. Elle faisait partie intégrante d'une étude de phase clinique I/II visant à déterminer l'effet et l'efficacité de l'introduction d'îlots cellulaires pancréatiques dans l'organisme des diabétiques.

Les différentes formes de diabète concernent aujourd'hui plus de 3 millions de canadiens, dont 200.000 ont un besoin quotidien d'insuline pour réguler le taux de sucre dans le sang.

Les îlots en question sont des concentrations de cellules productrices d'insuline que l'on trouve dans le pancréas. Chez les malades atteints du diabète, le pancréas produit trop peu d'insuline. Le but de la transplantation est donc de pallier ce manque et de réguler ainsi le niveau de sucre dans l'organisme.

Les îlots cellulaires, enfermés dans des microcapsules biocompatibles avec l'organisme, sont implantés dans la cavité abdominale. Ces capsules possèdent un revêtement perméable, de sorte que les éléments nutritifs du corps puissent pénétrer les cellules implantées, et dans l'autre sens que l'insuline produite puisse se diffuser dans tout l'organisme. D'autre part, ce même revêtement permet d'éviter toute réaction de défense du système immunitaire et bloque les anticorps et cellules T produits par l'organisme. Ainsi, les patients transplantés n'auront pas à suivre un traitement anti-rejet tout au long de leur vie.

Cette première nord-américaine pourrait donc constituer une solution efficace et relativement légère pour les nombreux malades atteints du diabète. Les médecins torontois envisagent d'ores et déjà de nombreuses opérations similaires. Il faudra donc suivre attentivement le développement de ces essais cliniques qui risquent de s'étendre sur plusieurs années.


Cette information est un extrait du BE Canada numéro ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-03-22 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Premiere transplantation cellules productrices insuline Amerique Nord


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...