Publicité
Accueil > Actualité médicale > Biotechnologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-04-04
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  viennois -  decouvrent -  gene -  metabolisme - 
Des chercheurs viennois découvrent un gène important du métabolisme des os - Actualité médicale
Des chercheurs viennois découvrent un gène important du métabolisme des os

Une équipe de chercheurs regroupée autour du renommé Josef Penninger de l'Institut de biotechnologie moléculaire (IMBA) de l'Académie autrichienne des sciences (OeAW), a identifié le rôle du gène Gab2 qui participe de manière importante au métabolisme des os.

Publicité

Une équipe de chercheurs regroupée autour du renommé Josef Penninger de l'Institut de biotechnologie moléculaire (IMBA) de l'Académie autrichienne des sciences (OeAW), a identifié le rôle du gène Gab2 qui participe de manière importante au métabolisme des os. Des mutations de ce gène engendrent un déséquilibre dans la constitution et la désassimilation des os. Ces résultats, publiés dans le magazine médical "Nature Medicine" du 6 mars 2005, pourraient engendrer des conséquences dans la recherche contre l'ostéoporose.

Les chercheurs ont travaillé sur des souris dites "Knock-out", c'est à dire des souris, dont le gène Gab2 a été annihilé par manipulation génétique. Dans des recherches précédentes, le groupe de Josef Penninger avait identifié le rôle du gène RANKL (OPGL), en tant que facteur important pour le développement des ostéoclastes (cellules chargées de la résorption des os). Depuis, des recherches cliniques ont permis de découvrir que la liaison entre le gène RANKL et le récepteur RANK représente un signal pour qu'une cellule se différencie en ostéoclaste. Les souris dont le gène Gab2 a été annihilé, n'ont pas développé ce signal RANK, et les ostéoclastes n'ont donc pas pu se développer.

Cette découverte a été surprenante, car les chercheurs ne soupçonnaient pas que le gène Gab2 était associé au système RANKL/RANK. Leurs recherches s'orientaient à l'origine vers le rôle de ce gène dans les allergies.


Cette information est un extrait du BE Autriche numéro 60 du 4/04/2005 rédigé par l'Ambassade de France en Autriche. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2005-04-04 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: chercheurs viennois decouvrent gene metabolisme


Publicité

En savoir plus