Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-04-06
Actualité médicale

Tags: Developpements -  quant -  avenir -  vieil -  Institut -  Medical Research Council - 
Développements quant à l'avenir du plus vieil Institut du
Développements quant à l'avenir du plus vieil Institut du "Medical Research Council"

L'hiver aura été chaud et mouvementé au sein du " Medical Research Council " (MRC), alors que le statut et l'avenir de son plus vieil institut, le "National Institute for Medical Research " (NIMR), était discuté et remis en cause.

Publicité

L'hiver aura été chaud et mouvementé au sein du " Medical Research Council " (MRC), alors que le statut et l'avenir de son plus vieil institut, le "National Institute for Medical Research " (NIMR), était discuté et remis en cause. Le NIMR soutient et excelle dans de nombreux domaines scientifiques tels que l'immunologie, la biologie du développement, les neurosciences ou encore la biologie structurale et cellulaire.

Créé en 1920, le NIMR fut déplacé sur son site actuel de Mill Hill, au nord-est de Londres, en 1950. Depuis sa création, de nombreux scientifiques se sont illustrés au plus haut niveau ; parmi les découvertes importantes, on peut noter celle du virus de la grippe en 1933 par les chercheurs Andrewes, Smith et Laidlaw, de l'acétylcholine qui valut le prix Nobel à Sir Henry Dale en 1936, ou encore le développement des chromatographies en phase gazeuse et liquide pour lesquelles A. Martin reçut lui aussi le prix Nobel en 1952. Aujourd'hui le NIMR, qui se trouve sur un campus de 19 hectares, est constitué de plus de 700 employés et gère un budget de 27 millions de livres (environ 40 millions d'euros).

1. Le travail de la "Task Force"

L'histoire démarre en avril 2003 lorsque le MRC annonce son intention de fermer le NIMR et de relocaliser une partie de la recherche à proximité de l'hôpital d'Addenbrooke à Cambridge, dans le but d'encourager la recherche collaborative entre les scientifiques et les médecins, favorisant ainsi la traduction et le transfert des connaissances depuis les résultats obtenus au laboratoire jusqu'à l'amélioration de la qualité de vie des patients, que les britanniques appellent " translational research ". Par la suite, nous nous référerons à ce concept en tant que " recherche translationnelle ". En raison de la forte opposition rencontrée de la ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2005-04-06 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: Developpements quant avenir vieil Institut Medical Research Council


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...