Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-05-02
Actualité médicale

Tags: manque -  sommeil -  associe -  surplus -  poids - 
Le manque de sommeil est associé au surplus de poids - Actualité médicale
Le manque de sommeil est associé au surplus de poids

Une étude récente menée par des spécialistes de l'obésité de l'Université Laval à Québec lie le sommeil et l'embonpoint.

Publicité

Une étude récente menée par des spécialistes de l'obésité de l'Université Laval à Québec lie le sommeil et l'embonpoint. Après avoir mis en relation certaines caractéristiques physiques et les habitudes de sommeil de plus de 700 personnes, les chercheurs arrivent à la conclusion qu'il existe une durée optimale de repos -environ 8 heures par nuit- qui facilite la régulation du poids. Les écarts par rapport à cet optimum sont associés à une prise de poids, plus marquée pour un manque de sommeil que pour un excès.

Les chercheurs ont eu l'idée de se pencher sur cette question en raison de la concordance entre deux phénomènes qui sévissent depuis quelques décennies : la progression de l'obésité et le raccourcissement des nuits de sommeil. Entre 1960 et 2000, alors que la prévalence de l'obésité doublait, la nuit de sommeil moyenne perdait entre 1 et 2 heures. Pendant la même période, la proportion de jeunes adultes qui dorment moins de 7 heures par nuit est passée de 16 à 37%.

L'étude a montré que moins les sujets dorment et plus leur adiposité est élevée. Ainsi, les hommes et les femmes qui dorment cinq heures par nuit montrent des taux d'adiposité respectivement 40% et 25% plus élevés que les sujets de sexe correspondant qui en dorment huit. Par ailleurs, les chercheurs ont observé que les sujets qui dorment moins présentent des taux de leptine plus faibles. Cette hormone, secrétée par le tissu adipeux, stimule la dépense énergétique et diminue la faim.

Quant à savoir pourquoi dormir beaucoup semble aussi favoriser la prise de poids, un des chercheurs avance qu'il s'agit probablement d'une autre problématique.


Cette information est un extrait du BE Canada numéro 275 du 2/05/2005 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-05-02 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: manque sommeil associe surplus poids


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...