Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-05-17
Actualité médicale

Tags: predire -  chances -  succes -  transplantations -  cellules -  sanguines - 
Mieux prédire les chances de succès des transplantations de cellules sanguines - Actualité médicale
Mieux prédire les chances de succès des transplantations de cellules sanguines

Les chances de succès des transplantations de cellules souches du système sanguin, utilisées pour traiter la leucémie, la maladie de Hodgkin ou encore l'anémie aplastique, devraient devenir plus faciles à estimer. Classiquement, les cellules souches du donneur, capables de produire des globules rouges et blancs et des plaquettes, sont injectées chez un receveur pour produire du sang.

Publicité

Les chances de succès des transplantations de cellules souches du système sanguin, utilisées pour traiter la leucémie, la maladie de Hodgkin ou encore l'anémie aplastique, devraient devenir plus faciles à estimer. Classiquement, les cellules souches du donneur, capables de produire des globules rouges et blancs et des plaquettes, sont injectées chez un receveur pour produire du sang.

Cependant, un problème fréquent apparaît dans ce type de transplantation : les cellules souches, implantées dans la moelle épinière, ne parviennent pas toujours à atteindre le thymus et à s'y implanter pour générer des lymphocytes T, pourtant indispensables pour lancer la réponse immunitaire. Sans ces lymphocytes, le patient ne peut combattre les infections et le pronostic post-transplantation est faible.

Les chercheurs de l'Université de Colombie Britannique ont identifié un " signal moléculaire " permettant de déterminer si des lymphocytes T peuvent être produits par le thymus après la greffe. Fabio Rossi et Herrmann Ziltener, du Biomedical Research Center, ont découvert que la concentration d'une molécule appelée P-selectine augmente lorsque le thymus est prêt à accepter la migration des cellules précurseurs des lymphocytes T.

Cette recherche correspond à la première description du mécanisme du " thymic gate " et a été publiée dans Nature Immunology. Il y a approximativement 150 greffes de cellules souches du système sanguin en Colombie Britannique chaque année et le taux de survie est de 25 à 75% d'après le Leukemia/BMT Program de Colombie Britannique. Cependant, il faudra environ cinq ans pour que cette découverte puisse être appliquée à un test clinique.


Cette information est un extrait du BE Canada numéro 276 du 17/05/2005 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2005-05-17 par
Source: Accéder à la source

Mots clés: predire chances succes transplantations cellules sanguines


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...