Publicité
Accueil > Actualité médicale > EXPLORATIONS
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-10-13
Actualité médicale

Tags: Troubles -  cognitifs -  obesite -  precise - 
Troubles cognitifs et obésité : le lien se précise - Actualité médicale
Troubles cognitifs et obésité : le lien se précise

Quelques études ont déjà suggéré un lien entre l'obésité et les démences séniles, mais généralement à un stade avancé de chacun de ces troubles. Des chercheurs du CNRS et de l'Inserm viennent aujourd'hui d'observer une relation linéaire entre l'excès de poids et certaines capacités cognitives à un stade plus précoce, dans une population adulte d'âge moyen en bonne santé. Le suivi de cette population sur 5 ans montre par ailleurs une évolution moins favorable des résultats aux tests cognitifs standards chez les personnes d'indice de masse corporelle (IMC) élevé.

Publicité

Communiqué CNRS

Quelques études ont déjà suggéré un lien entre l'obésité et les démences séniles, mais généralement à un stade avancé de chacun de ces troubles. Des chercheurs du CNRS et de l'Inserm viennent aujourd'hui d'observer une relation linéaire entre l'excès de poids et certaines capacités cognitives à un stade plus précoce, dans une population adulte d'âge moyen en bonne santé. Le suivi de cette population sur 5 ans montre par ailleurs une évolution moins favorable des résultats aux tests cognitifs standards chez les personnes d'indice de masse corporelle (IMC) élevé. L'IMC est un indice de corpulence calculé de la manière suivante : IMC = Poids en kg / Taille en mètre. Un IMC normal est compris entre 18.5 et 25 kg/m2. Au delà de 30 on parle d'obésité.

Les chercheurs de l'unité Inserm 558 à la faculté de médecine de Toulouse et du laboratoire Travail et Cognition (CNRS, Université Toulouse 2) ont analysé l'indice de masse corporelle et les performances dans des épreuves de mémoire, d'attention, et de vitesse de traitement des informations sur une population de 2.223 hommes et femmes de 32 à 62 ans. Le recueil des données s'est effectué entre 1996 et 2001 dans le cadre de l'étude VISAT ( Vieillissement, santé, travail ). L'étude est parue le 9 octobre 2006 dans la revue Neurology.

Dans l'ensemble des tests, les performances des personnes d'indice de masse corporelle élevé se sont révélées inférieures à celles des individus d'IMC faible. Par exemple, lors du test de mémoire, les sujets dont l'IMC était égal à 20 kg/m2 retenaient en moyenne 9 mots sur 16, alors que ceux dont l'IMC était égal à 30 kg/m2 ne se souvenaient que de 7 mots. De plus, les IMC élevés semblent également associés à un léger déclin de la mémoire sur 5 ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2006-10-13 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: Troubles cognitifs obesite precise


Publicité

En savoir plus