Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-07-01
Actualité médicale

Tags:
Le Brésil innove dans le traitement des cancers - Actualité médicale
Le Brésil innove dans le traitement des cancers

Des chercheurs de l'Université de São Paulo (USP) sont parvenus à développer le premier vaccin brésilien pour le traitement des cancers du rein et des mélanomes (cancer de la peau). Parallèlement, des chercheurs de l'Institut National du Cancer (Inca) de Rio de Janeiro ont réalisé une étude mondiale portant sur une thérapie inédite destinée aux patients atteints de cancers des poumons à un stade avancé.

Publicité

Des chercheurs de l'Université de São Paulo (USP) sont parvenus à développer le premier vaccin brésilien pour le traitement des cancers du rein et des mélanomes (cancer de la peau). Parallèlement, des chercheurs de l'Institut National du Cancer (Inca) de Rio de Janeiro ont réalisé une étude mondiale portant sur une thérapie inédite destinée aux patients atteints de cancers des poumons à un stade avancé. Ces résultats qui confirment l'engagement au Brésil en matière de recherche sur le cancer, ont permis aux chercheurs "de gagner plus de reconnaissance au niveau international", souligne le quotidien O Globo.
Le vaccin développé par l'USP, baptisé HybriCell, stoppe l'expansion des tumeurs cancéreuses du rein et des mélanomes dans 80% des cas. Chez certains patients, le traitement a contribué à tripler leur espérance de vie. "Il s'agit du premier vaccin de ce type au Brésil et son efficacité est excellente. Il est important de rappeler qu'il n'est pas utilisé de façon préventive et qu'il s'agit plutôt d'une technique de soin", précise le professeur José Alexandre Barbuto, professeur au Département d'Immunologie de l'Institut de Sciences Biomédicales de l'USP. Fabriqué à partir des propres cellules du patient, le vaccin active le système immunitaire de l'organisme afin qu'il identifie la tumeur comme un corps étranger. Cette technique validée par l'Agence Nationale de Surveillance Sanitaire (Anvisa) ne comporterait pas, d'après les spécialistes, d'effets secondaires notables.
L'étude réalisée par l'Inca sur le nouveau traitement du cancer des poumons, un des plus courants au Brésil, a été publiée dans le "New England Journal of Medicine". Elle représente une alternative à la chimiothérapie et ne traite que les cellules malignes en préservant les cellules saines, cela permet d'augmenter l'espérance de vie des patients atteints. L'étude a été réalisée sur 731 malades en stade avancé. La nouvelle thérapie est administrée ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-07-01 par auteur
Source: O Globo, 06/06/2005 Karim Boudhraa Cette information est un extrait du BE Brésil numéro 61 du 1/07/2005 rédigé par l'Ambassade de France au Brésil. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus