Publicité
Accueil > Actualité médicale > ORL
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-10-23
Actualité médicale

Tags: Surdite -  musicale -  cerveau - 
Surdité musicale et cerveau - Actualité médicale
Surdité musicale et cerveau

La surdité musicale (ou amusie congénitale) est une affection permanente qui empêche des individus de développer des aptitudes musicales de base. Une étude, réalisée par une équipe de chercheurs de l'Université de Montréal, de l'Institut neurologique de Montréal et de la Newcastle University Medical School et dont les résultats ont été publiés dans Brain, révèle que le cerveau des gens atteints de surdité musicale manque en fait de substance blanche.

Publicité

La surdité musicale (ou amusie congénitale) est une affection permanente qui empêche des individus de développer des aptitudes musicales de base. Une étude, réalisée par une équipe de chercheurs de l'Université de Montréal, de l'Institut neurologique de Montréal et de la Newcastle University Medical School et dont les résultats ont été publiés dans Brain, révèle que le cerveau des gens atteints de surdité musicale manque en fait de substance blanche.

Les chercheurs ont étudié les corrélats neuraux structurels de la surdité musicale,en comparant les données d'imagerie par résonance magnétique d'un groupe de personnes souffrant de surdité musicale à des images d'autres personnes possédant des aptitudes musicales normales.

"Les résultats (...) mettent en évidence une réduction de la concentration en substance blanche dans le gyrus frontal inférieur droit des sujets souffrant de surdité musicale, explique Isabelle Peretz de l'Université de Montréal. Les données indiquent que l'intégrité des tractus de substance blanche dans la partie frontale droite du cerveau est la clé de l'acquisition de compétences musicales normales". Pour cette étude, les chercheurs ont utilisé une technologie appelée morphométrie voxel (MV), une procédure informatisée et automatisée "qui permet de chercher dans le cerveau des différences structurelles sur le plan de la concentration tissulaire", indique Krista L. Hyde de l'Institut neurologique de Montréal à l'Université McGill.



Cette information est un extrait du BE Canada numéro 306 du 23/10/2006 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2006-10-23 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: Surdite musicale cerveau


Publicité

En savoir plus