Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-10-26
Actualité médicale

Tags: marqueurs -  sanguins -  predisent -  risque -  accident -  vasculaire -  cerebral -  mortalite -  subsequente - 
Des marqueurs sanguins prédisent le risque d'un nouvel accident vasculaire cérébral et de la mortalité subséquente - Actualité médicale
Des marqueurs sanguins prédisent le risque d'un nouvel accident vasculaire cérébral et de la mortalité subséquente

Selon les chercheurs du centre médical de l'hôpital presbytérien de l'université Columbia à New York, les personnes qui ont subi un premier accident vasculaire cérébral ischémique, consécutif à un caillot sanguin dans les artères du cerveau, ont souvent des bio-marqueurs inflammatoires élevés dans le sang, ce qui indique un risque d'un nouvel accident vasculaire cérébral et un risque augmenté de décès.

Publicité

Selon les chercheurs du centre médical de l'hôpital presbytérien de l'université Columbia à New York, les personnes qui ont subi un premier accident vasculaire cérébral ischémique, consécutif à un caillot sanguin dans les artères du cerveau, ont souvent des bio-marqueurs inflammatoires élevés dans le sang, ce qui indique un risque d'un nouvel accident vasculaire cérébral et un risque augmenté de décès. Le travail, publié dans les Archives of Internal Medicine du 23 octobre 2006, montre que la présence de ces marqueurs peut être un guide clinique pour soigner les patients qui ont souffert d'un première accident vasculaire cérébral.

Un bio-marqueur, la phospholipase A2, qui est connu pour prédire le risque d'un premier accident vasculaire cérébral, prédit aussi de manière importante le risque d'un nouvel accident vasculaire cérébral. Les chercheurs ont également trouvé que l'élévation d'un autre bio-marqueur, la C réactive protéine, un test utilisé communément pour prédire le risque de maladie cardio vasculaire, était associé avec des accidents vasculaires cérébraux plus sévères et un risque plus important de mortalité.

Selon le Dr Mitchell S. V. Elkind, M.D., M.S., professeur associé de neurologie à l'université Columbia, une meilleure connaissance des bio-marqueurs du risque d'accident vasculaire cérébral peut conduire à l'utilisation de traitements prophylactiques pour réduire le risque d'accident vasculaire cérébral récidivant.

Par exemple les statines diminuent les taux de ces bio-marqueurs. Selon le principal auteur de ce travail, la prochaine étape de l'étude sera de tester le bénéfice clinique de la prescription de statines pour réduire le risque d'accident vasculaire cérébral récidivant chez les personnes ayant des bio-marqueurs élevés. L'étude, commencée en 1990, a été conduite chez 467 patients ayant eu un premier accident vasculaire cérébral.


Publié le 26-10-2006

Article écrit le 2006-10-26 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: marqueurs sanguins predisent risque accident vasculaire cerebral mortalite subsequente


Publicité

En savoir plus