Publicité
Accueil > Politique de Santé - Santé publique > Economie médicale, Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-04-15
Politique de Santé - Santé publique

Tags:
les jeunes adultes relevant de l'amendement Creton - Politique de Santé - Santé publique
les jeunes adultes relevant de l'amendement Creton

« L'amendement Creton » à la loi du 13 janvier 1989 permet le maintien,dans l'attente d'une solution adaptée, de jeunes handicapés âgés de plus de vingt ans dans les établissements médico-sociaux pour enfants handicapés qui les accueillent.

Publicité

« L'amendement Creton » à la loi du 13 janvier 1989 permet le maintien,dans l'attente d'une solution adaptée, de jeunes handicapés âgés de plus de vingt ans dans les établissements médico-sociaux pour enfants handicapés qui les accueillent.

Fin 2001, 4 000 jeunes bénéficiant de cette mesure étaient ainsi accueillis, représentant environ 3 % de la clientèle totale de ces structures.

La prépondérance des garçons est moins marquée parmi eux que parmi l'ensemble du public qu'elles accueillent (58 % de garçons contre 63 %).

La majorité des jeunes adultes relevant de l'amendement Creton a entre 20 et 23 ans (85,4 %).

Atteints de déficiences sévères et souvent multiples, ils ont 3,5 fois plus souvent un retard mental profond ou un polyhandicap que le reste des enfants ou adolescents accueillis.

68 % de ces jeunes adultes ont des difficultés ou besoin d'aide pour communiquer, les deux-tiers ne lisent pas, et la moitié a besoin d'une aide pour faire sa toilette.

9 % d'entre eux sont accueillis dans un département non limitrophe à celui où résident leurs parents et 46 % occupent une place en internat.

Enfin, 70 % de ces jeunes ne sont pas scolarisés, et les sorties du dispositif sont d'autant plus tardives que leurs déficiences sont sévères.


DREES – « Études et Résultats » n° 390 , avril 2005

Article écrit le 2005-04-15 par
Source: ISSN 1146-9129 - CPPAP 0506 B 05791Accéder à la source


Publicité

En savoir plus