Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-11-10
Actualité médicale

Tags:
"Réduire" la bataille contre le cancer

Des chercheurs travaillent à une nouvelle approche pour le diagnostic et le traitement du cancer en utilisant des outils de la nanotechnologie. Comme le relate un article paru dans le Boston Globe le 31 octobre dernier, Michael Cima, professeur au Massachusetts Institute of Technology (MIT), a eu l'idée de développer une micro-puce qui détecterait plusieurs types de cancers beaucoup plus tôt que les tests actuellement utilisés.

Publicité

Des chercheurs travaillent à une nouvelle approche pour le diagnostic et le traitement du cancer en utilisant des outils de la nanotechnologie. Comme le relate un article paru dans le Boston Globe le 31 octobre dernier, Michael Cima, professeur au Massachusetts Institute of Technology (MIT), a eu l'idée de développer une micro-puce qui détecterait plusieurs types de cancers beaucoup plus tôt que les tests actuellement utilisés. En effet, des nanoparticules seraient capables d'entrer à l'intérieur des cellules pour y introduire des substances médicamenteuses ou permettre aux médecins de détecter aisément les tumeurs. Si cette technique semble très prometteuse, le défi pour son application reste néanmoins de savoir comment contrôler ces nanoparticules. Cette technologie est développée par la société MicroChips fondée en 1999 par les professeurs Langer et Cima du MIT.
Le Dr. Andrew von Eschenbach, Directeur de l'Institut National contre le Cancer (National Cancer Institute) estime que "la nanotechnologie est appelée à modifier radicalement le diagnostic et le traitement du cancer", un effort d'ailleurs soutenu grâce au déblocage récent de 144.3 millions de dollars de subventions fédérales dans le but d'encourager ce type de recherche. Il ajoute que l'impact de cette subvention est déjà visible.
Ces fonds fédéraux permettront à des Centres de recherche comme celui fondé conjointement par le MIT et Harvard - The Center of Cancer Nanotechnology Excellence - de financer leurs recherches dans ce domaine, en particulier en embauchant des chercheurs spécialisés en nanotechnologie comme le Professeur Cima.
Ce dernier, en collaboration avec le Professeur Angela Belcher, est en train de développer des puces contenant des nanoparticules qui détecteraient des biomarqueurs spécifiques au cancer ou qui indiqueraient les concentrations de médicaments utilisés en chimiothérapie. Une telle application des nanotechnologies est pleine de promesses pour des millions de patients.

Article écrit le 2005-11-10 par auteur
Source: "Shrinking the war on cancer" Article paru dans le Boston Globe - Health Science Section - 31 Octobre 2005 Auteur : Scott Allen Services Scientifiques et de Presse du Consulat de France à Boston, Adriana.georges@consulfrance-boston.org Cette information est un extrait du BE Etats-Unis numéro 9 du 10/11/2005 rédigé par l'Ambassade de France aux Etats-Unis. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus