Publicité
Accueil > Politique de Santé - Santé publique > Economie médicale, Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-03-30
Politique de Santé - Santé publique

Tags:
le personnel des services d'aide à domicile en 1997  - Politique de Santé - Santé publique
le personnel des services d'aide à domicile en 1997

L’enquête SAPAD réalisée en 1999 par la DREES avait pour objectif de recueillir des informations concernant l’activité et le personnel des 7 000 services d’aide à domicile détenteurs de l’agrément qualité, qui les habilitent à intervenir auprès des publics fragiles : personnes âgées, personnes handicapées et familles ayant des enfants de moins de 3 ans.

Publicité

L’enquête SAPAD réalisée en 1999 par la DREES avait pour objectif de recueillir des informations concernant l’activité et le personnel des 7 000 services d’aide à domicile détenteurs de l’agrément qualité, qui les habilitent à intervenir auprès des publics fragiles : personnes âgées, personnes handicapées et familles ayant des enfants de moins de 3 ans.

On compte au sein de ces services près de 210 000 personnes dont 194 000 aides à domicile, et 5 500 techniciennes d’intervention sociale et familiale : des femmes dans 99 % des cas. Ces dernières sont plus diplômées (85 %) que les aides à domicile dont 48 % ne possèdent pas de diplôme professionnel et n’ont bénéficié d’aucune formation spécifique. C’est parmi les moins de 30 ans que l’on trouve le plus fort niveau général de qualification ; 26 % ont un diplôme contre 18 % dans les autres groupes d’âges.

Les aides à domicile sont plus âgées (42 ans) que l’ensemble des actives présentes sur le marché du travail (40 ans), car même si le nombre d’intervenantes a doublé entre 1994 et 1999, relativement peu de jeunes ont été recrutées. Enfin, elles exercent le plus souvent leur activité à temps partiel avec une moyenne de soixante dix heures par mois au sein du service enquêté. Seules 5 % des aides à domicile travaillent plus de 165 heures par mois, soit l’équivalent d’un temps plein.

DREES – « Études et Résultats » n° 297 , mars 2004

Article écrit le 2004-03-30 par
Source: ISSN 1146-9129 - CPPAP 0506 B 05791 Accéder à la source


Publicité

En savoir plus