Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-04-12
Actualité médicale

Tags:
A quand la méthode BNCT, thérapie de capture de neutron Bore, en Slovénie ? - Actualité médicale
A quand la méthode BNCT, thérapie de capture de neutron Bore, en Slovénie ?

Il y a une dizaine d'années, un groupe de recherche interdisciplinaire slovène sur les méthodes BNCT avait été créé sous la direction du prof. Janez Skrk de l'Institut d'oncologie et du prof. Bogdan Glumac, responsable du département de physique des réacteurs de l'Institut Jozef Stefan.

Publicité

Il y a une dizaine d'années, un groupe de recherche interdisciplinaire slovène sur les méthodes BNCT avait été créé sous la direction du prof. Janez Skrk de l'Institut d'oncologie et du prof. Bogdan Glumac, responsable du département de physique des réacteurs de l'Institut Jozef Stefan. Le projet a duré trois ans, au cours desquels il a atteint son objectif : le stade de la recherche in vitro sur des animaux. Le travail du groupe de recherche avait alors été interrompu, du fait de difficultés financières : le petit nombre de patients slovènes atteints de ce type de cancers rendait irrationnel l'ouverture d'un centre complexe et coûteux de traitement par la méthode BNCT. Cependant, un certain nombre de travaux de recherche, liés directement ou indirectement à la méthode BNCT, ainsi qu'à d'autres traitements de pointe du cancer, ont perduré et progressé en Slovénie.
Le prof. Gregor Sersa et le dr. Maja Cemazar, du département d'oncologie expérimental de l'Institut d'oncologie de Ljubljana ont conduit un projet de recherche permettant de mettre au point une technique d'électroporation. Des chocs électriques entre les électrodes d'un électroporateur sont utilisés pour déstabiliser la membrane cellulaire et de la rendre plus perméable aux molécules agissant sur la tumeur. En utilisant cette méthode sous haute surveillance, les transformations de la membrane sont réversibles.
Le prof. Janko Kos du département de biochimie pharmaceutique de la Faculté de pharmacie, ancien membre du groupe de recherche sur la méthode BNCT, estime que les chercheurs slovènes devraient, dans un proche avenir, plus activement participer aux projets internationaux et au réseau européen.

Article écrit le 2005-04-12 par auteur
Source: Delo, 03/03/2005 Cette information est un extrait du BE Slovénie numéro 30 du 12/04/2005 rédigé par l'Ambassade de France en Slovénie. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...