Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-10-31
Actualité médicale

Tags:
Découverte de peptides pour circonvenir l'angiogenèse - Actualité médicale
Découverte de peptides pour circonvenir l'angiogenèse

Le Pr Joseph Martial de l'Université de Liège, en collaboration avec Laurence Lins et Robert Brasseur des facultés universitaires des sciences agronomiques de Gembloux publient un article dans la revue américaine "Proceedings of The National Academy of Sciences" (PNAS) à propos de la découverte de mécanismes régulant l'angiogenèse.

Publicité

Le Pr Joseph Martial de l'Université de Liège, en collaboration avec Laurence Lins et Robert Brasseur des facultés universitaires des sciences agronomiques de Gembloux publient un article dans la revue américaine "Proceedings of The National Academy of Sciences" (PNAS) à propos de la découverte de mécanismes régulant l'angiogenèse.

De nombreuses recherches actuelles se penchent sur l'anti-angiogenèse, c'est-à-dire le blocage du processus de vascularisation autour des cellules cancéreuses, afin de stopper la prolifération des cellules tumorales.
Les équipes de Liège et de Gembloux ont mis en évidence certains "peptides obliques" qui ont la particularité de bloquer, d'interférer avec l'angiogénèse. Ces peptides sont capables de s'insérer dans les membranes cellulaires et interviennent dans les mécanismes infectieux d'un grand nombre de virus comme le HIV ou dans le développement de maladies dégénératives telle que la maladie d'Alzheimer.

Pour la première fois les équipes de recherche ont démontré que ces protéines obliques sont des inhibiteurs de l'angiogenèse, laissant apparaître de nouvelles perspectives dans la lutte contre la prolifération de cellules tumorales.

Cependant, le Pr Joseph Martial précise : "Le peptide oblique seul n'est pas une solution miracle, il devra être couplé à d'autres traitements pour éliminer complètement une tumeur cancéreuse", avant d'ajouter "Il faudra au moins une dizaine d'années avant d'obtenir un éventuel médicament".


Cette information est un extrait du BE Belgique numéro 42 du 31/10/2006 rédigé par l'Ambassade de France en Belgique. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2006-10-31 par
Source: Accéder à la source


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...