Publicité
Accueil > Actualité médicale > Radiologie et Imagerie médicale
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-06-13
Actualité médicale

Tags:
Les radiothérapies moins toxiques le matin que le soir - Actualité médicale
Les radiothérapies moins toxiques le matin que le soir

Les thérapies, à base de fortes doses de radiation, contre le cancer du cou et de la tête pourraient entraîner des effets secondaires plus ou moins prononcés en fonction de la période d'exposition aux radiations au cours de la journée. C'est ce que révèle l'étude réalisée par le Dr Georg Bjarnason et ses collègues de l'Institut de Recherche Sunnybrook and Women's de Toronto.

Publicité

Les thérapies, à base de fortes doses de radiation, contre le cancer du cou et de la tête pourraient entraîner des effets secondaires plus ou moins prononcés en fonction de la période d'exposition aux radiations au cours de la journée. C'est ce que révèle l'étude réalisée par le Dr Georg Bjarnason et ses collègues de l'Institut de Recherche Sunnybrook and Women's de Toronto.
Les essais cliniques effectués ont montré que les personnes soumises à de fortes doses de radiations le matin étaient moins touchées par la mucosite que les personnes traitées en fin d'après-midi. La mucosite est une inflammation se produisant habituellement dans la bouche et la gorge, ou dans d'autres parties du système digestif, à la suite de traitements de chimiothérapie et de radiothérapie. Dans certains cas, l'atteinte est si grave qu'il est nécessaire de suspendre le traitement.
Des études antérieures ont été réalisées sur le cycle de division cellulaire des cellules de la bouche chez des sujets sains sur une durée de 24 heures. Il est apparu que le matin les cellules sont dans une phase plutôt résistante à la radiothérapie alors que l'après-midi ces mêmes cellules y étaient particulièrement sensibles.
Le travail de Bjarnason a consisté à confirmer cette hypothèse de variation de la toxicité de la radiothérapie au cours de la journée. Sur un panel de 206 malades éxaminés seulement 43% des personnes traitées le matin ont déclenché une mucosite grave, contre 67% des individus traités en fin d'après-midi. D'autre part, l'inflammation se développe beaucoup moins vite chez les personnes irradiées en matinée (temps de développement moyen de la mucosite de 8 semaines contre 5.7 semaines). Enfin deux autres constats : chez les populations de fumeur (on sait que la cigarette est un facteur aggravant des effets secondaires liés à la radiothérapie), Bjarnason ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-06-13 par auteur
Source: Site Sunnybrook & Women's, rubrique "News & Media", article "Radiation may be best given in the morning for head and neck cancer, clinical trial suggests" publié le 16/05/2005, Lien: http://www.sunnybrookandwomens.on.ca/news?id=314 Renaud Didelot, TORONTO, att-scientifique@consulfrance-toronto.org Cette information est un extrait du BE Canada numéro 278 du 13/06/2005 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus