Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-11-08
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  portugais -  allient -  guerisseurs -  Sao -  Tomeens -  decouvrir -  molecule -  anti-malaria - 
Des chercheurs portugais s'allient aux guérisseurs Sao Toméens pour découvrir une molécule anti-malaria - Actualité médicale
Des chercheurs portugais s'allient aux guérisseurs Sao Toméens pour découvrir une molécule anti-malaria

La malaria ou paludisme est une infection parasitaire transmise à l'homme par la piqûre de la femelle d'un moustique appelé Anophèle. Chaque année 500 millions de personnes sont contaminées par cette maladie et deux millions de personnes en décèdent. C'est, en Afrique, la première cause de mortalité des enfants de moins de 5 ans.

Publicité

La malaria ou paludisme est une infection parasitaire transmise à l'homme par la piqûre de la femelle d'un moustique appelé Anophèle. Chaque année 500 millions de personnes sont contaminées par cette maladie et deux millions de personnes en décèdent. C'est, en Afrique, la première cause de mortalité des enfants de moins de 5 ans.

La découverte de cette molécule active anti-malaria est l'aboutissement d'une étroite collaboration entre chercheurs et guérisseurs Sao Toméens. Cette molécule est extraite d'une plante de la famille des Astéracées, espèce de tournesols la "Tithonia diversifolia". Il s'agit d'une plante d'intérêt thérapeutique déjà utilisée, notamment en Amérique centrale.

Les vertus anti-malaria de ce tournesol font pour la première fois l'objet d'une étude à caractère ethnopharmacologie. Maria do Céu Madureira qui soutiendra sa thèse à la fin de l'année à l'Université de Coimbra, présente ses résultats qui ont contribué à identifier la molécule agissant contre le parasite. Elle insistera sur l'importance de la coopération des guérisseurs locaux qui a nécessité d'instaurer une relation de confiance. Selon la chercheuse ces secrets sont transmis de génération en génération et ne sont révélés que lorsqu'ils sentent que leur savoir sera respecté.

Maria do Céu commença ses recherches en 1992 par un travail au terme duquel 350 plantes thérapeutiques ont été répertoriées et certaines étudiées. Puis, la chercheuse s'est focalisée sur un domaine qui intéresse tout particulièrement les habitants de São Tomé : la malaria. Cette première étude a permis de distinguer 13 plantes ayant des effets anti-malaria, puis de sélectionner la plus prometteuse, "Tithonia diversifolia". A partir de ces données, des chercheurs français et belges se sont joints à l'équipe portugaise afin identifier la molécule active anti-malaria du tournesol, la Tagitinina C.

Des fiches d'inventaires des 350 plantes vont être réalisées pour sauvegarder les connaissances acquises sur ce sujet. Par ailleurs, dans ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2006-11-08 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: chercheurs portugais allient guerisseurs Sao Tomeens decouvrir molecule anti-malaria


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...