Publicité
Accueil > Bonne pratique du Médicament > afssaps
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2002-09-16
Bonne pratique du Médicament

Tags:
SABRIL® (vigabatrin) : rappel sur l’importance de la
surveillance des champs visuels et diffusion d’une carte patient - Bonne pratique du Médicament
SABRIL® (vigabatrin) : rappel sur l’importance de la surveillance des champs visuels et diffusion d’une carte patient

SABRIL® (vigabatrin) est un antiépileptique (laboratoire Aventis) qui a obtenu une autorisation de mise sur le marché (AMM) en avril 1990. Ses indications thérapeutiques sont les suivantes :

Publicité

SABRIL® (vigabatrin) est un antiépileptique (laboratoire Aventis) qui a obtenu une autorisation de mise sur le marché (AMM) en avril 1990. Ses indications thérapeutiques sont les suivantes :

traitement des épilepsies partielles résistantes, avec ou sans généralisation secondaire, en association avec un autre traitement antiépileptique, lorsque toutes les autres associations thérapeutiques appropriées se sont révélées insuffisantes ou mal tolérées.
traitement en monothérapie des spasmes infantiles (syndrome de West)
Des cas d’atteintes oculaires (rétrécissements du champ visuel dont quelques cas d’amputation du champ de vision périphérique) ont été observés chez environ un tiers des patients. Ces rétrécissements seraient irréversibles selon les données actuelles, même après l’arrêt du SABRIL® .

Le bénéfice/risque de ce médicament a été réévalué au niveau européen en octobre 1998, par le Comité des Spécialités Pharmaceutiques (CSP). Le CSP a conclu, en mai 1999, à un bénéfice-risque favorable sous réserve de modifications du libellé de l’autorisation de mise sur le marché : introduction d’une information sur le risque de survenue d’un rétrécissement du champ visuel, nécessité d’effectuer des explorations régulières du champ visuel chez les patients recevant un traitement par SABRIL® compte tenu du caractère habituellement asymptomatique des anomalies observées.

Une lettre d’information destinée aux prescripteurs a été diffusée en octobre 1999 par le laboratoire pharmaceutique. Enfin, un système européen de surveillance et de collecte de données cliniques sur les anomalies du champ visuel sous SABRIL® a été mis en place en octobre 2000.

Le CSP a souhaité insister sur le suivi des patients traités par SABRIL® , en rappelant la nécessité d’une surveillance ophtalmologique périodique. Une nouvelle lettre d’information a été adressée par le laboratoire Aventis aux prescripteurs concernés (neurologues, ophtalmologues, neuropsychiatres, pédiatres et médecins généralistes). Cette lettre est accompagnée d’une carte destinée aux patients afin de faciliter le suivi de l’exploration périodique du champ visuel.

L’Agence française de ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2002-09-16 par Afssaps
Source: AfssapsAccéder à la source


Publicité

En savoir plus