Publicité
Accueil > Bonne pratique du Médicament > afssaps
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2002-02-11
Bonne pratique du Médicament

Tags:
Vaccin contre la rougeole, oreillons, rubéole - Point d’information - Bonne pratique du Médicament
Vaccin contre la rougeole, oreillons, rubéole - Point d’information

A la suite d’informations publiées dans la presse sur la vaccination contre la rougeole au Royaume-Uni, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) précise que :

Publicité

A la suite d’informations publiées dans la presse sur la vaccination contre la rougeole au Royaume-Uni, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) précise que :

en 1998, au Royaume-Uni, un rapport suggérait l’hypothèse selon laquelle l’administration du vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (vaccin ROR) aux jeunes enfants pourrait favoriser l’apparition d’une maladie inflammatoire de l'intestin et des cas d’autisme. Depuis cette publication, les études conduites dans plusieurs pays, n’ont pas mis en évidence un lien entre la vaccination et l’apparition d’autisme


en France, aucun signal de pharmacovigilance de cette nature n’a été identifié à ce jour . Une nouvelle étude britannique, qui doit être publiée prochainement, met en évidence la présence de virus de la rougeole dans des prélèvements intestinaux chez des enfants souffrant de troubles du développement et de maladies de l’intestin. Les premières analyses des données britanniques ne démontrent ni l’origine vaccinale du virus retrouvé, ni une relation de causalité entre le virus de la rougeole (d’origine vaccinale ou non) et la survenue d’autisme


ces données seront néanmoins transmises pour une évaluation complète à la Commission Nationale de Pharmacovigilance.


en l’état des connaissances actuelles, ces données ne remettent pas en cause le profil de sécurité d’emploi des vaccins contre la rougeole.



Contact :
Henriette Chaibriant
01 55 87 30 18
Email : henriette.chaibriant@afssaps.sante.fr

11 février 2002

Article écrit le 2002-02-11 par Afssaps
Source: AfssapsAccéder à la source


Publicité

En savoir plus