Publicité
Accueil > Bonne pratique du Médicament > afssaps
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2001-07-16
Bonne pratique du Médicament

Tags:
Cérivastatine (STALTOR®/ CHOLSTAT®) :
augmentation du risque de habdomyolyse avec l’association gemfibrozil (LIPUR®) - Bonne pratique du Médicament
Cérivastatine (STALTOR®/ CHOLSTAT®) : augmentation du risque de habdomyolyse avec l’association gemfibrozil (LIPUR®)

La cérivastatine est un inhibiteur de l’HMG CO-A reductase commercialisé par les laboratoires BAYER pour la spécialité STALTOR® et FOURNIER pour la spécialité CHOLSTAT®. La cérivastatine est indiquée dans le traitement de l’hypercholestérolémie primaire (types IIa et IIb) lorsqu’un régime adapté s’est avéré insuffisant. En France, la cérivastatine est commercialisée sous forme de comprimés dosés à 0,1, 0,3 et 0,4 mg.

Publicité

La cérivastatine est un inhibiteur de l’HMG CO-A reductase commercialisé par les laboratoires BAYER pour la spécialité STALTOR® et FOURNIER pour la spécialité CHOLSTAT®. La cérivastatine est indiquée dans le traitement de l’hypercholestérolémie primaire (types IIa et IIb) lorsqu’un régime adapté s’est avéré insuffisant. En France, la cérivastatine est commercialisée sous forme de comprimés dosés à 0,1, 0,3 et 0,4 mg.

Des cas graves de rhabdomyolyse ont été rapportés chez des patients traités avec cérivastatine et gemfibrozil. Le gemfibrozil est indiqué dans le traitement des hypercholestérolémies (type IIa) et des hypertriglycéridémies endogènes de l’adulte, isolées (type IV) ou associées (types IIb et III) lorsqu’un régime adapté s’est avéré insuffisant ou que la cholestérolémie après régime reste élevée et/ou qu’il existe des facteurs de risque associés.

L’évaluation des données de tolérance de la cérivastatine a confirmé que l’association des deux principes actifs entraîne une augmentation du risque de rhabdomyolyse dont l’incidence est rare quand la cérivastatine est utilisée seule.

La rhabdomyolyse est une pathologie pouvant mettre en jeu le pronostic vital, qui se caractérise par une atteinte musculaire avec augmentation marquée des CPK (>ou= 10 fois la limite supérieure de la normale), une myoglobinémie et une myoglobinurie pouvant aller jusqu’à l’insuffisance rénale.

Compte tenu de ces données, le Résumé des Caractéristiques de la cérivastatine a été modifié. En conséquence, les recommandations suivantes doivent être strictement respectées :

l’association cérivastatine et gemfibrozil est contre-indiquée. Tout patient recevant cette association doit immédiatement consulter son médecin pour interrompre un des deux traitements et le faire remplacer par un traitement approprié ;

la dose initiale usuelle de cérivastatine est de 0,1 mg une fois par jour. La dose maximale recommandée est de 0,4 mg par jour ;

les posologies doivent être adaptées en fonction du taux de LDL – cholestérol, de l’objectif thérapeutique et de la réponse du ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2001-07-16 par Afssaps
Source: AfssapsAccéder à la source


Publicité

En savoir plus