Publicité
Accueil > Bonne pratique du Médicament > afssaps
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-12-10
Bonne pratique du Médicament

Tags:
Utilisation des antidépresseurs chez l'enfant et l'adolescent  - Bonne pratique du Médicament
Utilisation des antidépresseurs chez l'enfant et l'adolescent

Le 8 décembre 2004, l'Agence Européenne du médicament (EMEA) a fait le point sur les données concernant le risque de comportement suicidaire associé à l'utilisation des antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (IRS) chez l'enfant et l'adolescent.

Publicité

Le 8 décembre 2004, l'Agence Européenne du médicament (EMEA) a fait le point sur les données concernant le risque de comportement suicidaire associé à l'utilisation des antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (IRS) chez l'enfant et l'adolescent.

Parallèlement à l'évaluation effectuée à l'échelle européenne, qui a inclus le réexamen du rapport bénéfice-risque du Deroxat®, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits des santé (Afssaps), comme d'autres autorités de santé, a engagé dès juin 2003, la révision de l'ensemble des données sur les antidépresseurs IRS1 . Cette réévaluation est intervenue après que l'Afssaps a eu connaissance des résultats d'essais cliniques conduits avec des antidépresseurs (Deroxat® d'une part et Effexor® d'autre part) chez des enfants et des adolescents souffrant de dépression.
Ces études ne démontraient pas l'efficacité de ces médicaments dans cette indication et suggéraient une augmentation du risque de comportement suicidaire chez les enfants et adolescents traités comparativement aux patients recevant le placebo. Aucun décès par suicide n'avait cependant été rapporté pendant ces études. Leurs résultats ont fait l'objet de communiqués diffusés par l'Afssaps en juin 2003 (Deroxat®) et septembre 2003 (Effexor®).

C'est dans le contexte de l'évaluation européenne, et après discussion le 8 décembre 2004 au sein du Comité scientifique compétent à l'échelon européen, que l'EMEA apporte les informations suivantes aux prescripteurs et aux patients, par le biais d'un communiqué délivré sur son site le 9 décembre 2004 : dans l'Union Européenne, les antidépresseurs IRS n'ont pas l'indication dans le traitement de la dépression chez les patients de moins de 18 ans; 2
leur prescription est déconseillée dans cette population en raison d'une augmentation du risque de comportement suicidaire (idées suicidaires, tentatives de suicide) et de comportement tel que l'auto- ou l'hétéro-agressivité, mis en évidence chez ces patients ;
si la prescription d'un antidépresseur ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2004-12-10 par Afssaps
Source: AfssapsAccéder à la source


Publicité

En savoir plus