Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies genetiques, maladies infectieuses, maladies immunitaires
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-01-15
Actualité médicale

Tags:
En 2008 le Brésil produira des médicaments contre le sida, l'hépatite et l'anémie - Actualité médicale
En 2008 le Brésil produira des médicaments contre le sida, l'hépatite et l'anémie

Le Laboratoire pharmaceutique Bio-Manguinhos de la FIOCRUZ (Fondation Osvaldo Cruz) à Rio de Janeiro annonce qu'en 2008 il produira localement les médicaments contre le Sida, l'hépatite et l'anémie. La substitution aux importations permettra à l'Etat d'économiser 40 millions de Réais par an (14,5 millions d'euros).

Publicité

Le Laboratoire pharmaceutique Bio-Manguinhos de la FIOCRUZ (Fondation Osvaldo Cruz) à Rio de Janeiro annonce qu'en 2008 il produira localement les médicaments contre le Sida, l'hépatite et l'anémie. La substitution aux importations permettra à l'Etat d'économiser 40 millions de Réais par an (14,5 millions d'euros).
Depuis 2004 les deux ingrédients pharmaceutiques utilisés dans le traitement de ces maladies sont importés de Cuba. La FIOCRUZ est chargée de produire les médicaments, distribués gratuitement par le SUS (Système Unique de Santé). Les malades atteints d'hépatite C doivent avoir recours à la justice pour recevoir leurs médicaments correspondants Comme le souligne Nadia Batoréu, gérante du Programme Bio-manguinhos, les coûts prohibitifs de l'importation en limitent considérablement la distribution. Les deux composants importés sont d'une part l' EPO (erythropoietine), pour les cas d'hépatite, d'anémie associée à une insuffisance rénale chronique, de sida et pour les chimiothérapies; d'autre part l'INF (interféron alfa), pour les hépatites virales et certains types de cancer.
Pour mettre un terme à cette situation, Bio-Manguinhos, un des laboratoires le plus actifs dans la recherche pharmaceutique au Brésil, a lancé en janvier un appel d'offre pour la construction du bâtiment qui hébergera le centre des prototypes, des composants et des réactifs pharmaceutiques. La fin des travaux est prévue pour décembre 2008. Selon la gérante du Programme, le Brésil envisage de produire 7,5 millions de flacons d' EPO et d'INF par an. Il assurera ainsi son autonomie quand à la production de ces médicaments, inscrits par le Ministère de la Santé sur la liste des 226 définis comme "d'intérêt prioritaire".

Article écrit le 2005-01-15 par auteur
Source: Agencia FAPESP - 10/01/2006 Elise Guerrero Cette information est un extrait du BE Brésil numéro 71 du 15/01/2005 rédigé par l'Ambassade de France au Brésil. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus