Publicité
Accueil > Bonne pratique du Médicament > afssaps
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-06-03
Bonne pratique du Médicament

Tags:
Nouvelle stratégie thérapeutique antibiotique des gastro-entérites à Shigella sonnei  - Bonne pratique du Médicament
Nouvelle stratégie thérapeutique antibiotique des gastro-entérites à Shigella sonnei

Informée par la Direction générale de la santé (DGS) et l'Institut national de veille sanitaire (Invs) d'une recrudescence de gastro-entérites à Shigella sonnei, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) recommande une stratégie thérapeutique antibiotique pour le traitement de ces infections.

Publicité

Informée par la Direction générale de la santé (DGS) et l'Institut national de veille sanitaire (Invs) d'une recrudescence de gastro-entérites à Shigella sonnei, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) recommande une stratégie thérapeutique antibiotique pour le traitement de ces infections.

Cette mise au point (pdf 41ko) intervient dans un contexte de résistance de certaines souches bactériennes aux traitements antibiotiques classiquement utilisés dans cette indication (aminopénicilline, cotrimoxazole).

Le traitement antibiotique doit prendre en compte la sensibilité de la souche bactérienne identifiée, l'âge et la gravité de l'infection. Sont recommandés :

- chez l'enfant, l'azithromycine, la ceftriaxone et la ciprofloxacine ;
- chez l'adulte, la ciprofloxacine, l'ofloxacine et la ceftriaxone.

Il est également rappelé que devant toute suspicion de shigellose, il faut déconseiller les ralentisseurs du transit, notamment chez l'enfant.
Les mesures d'hygiène, en particulier le lavage soigneux des mains avant les repas et après passage aux toilettes, sont la base d'une prévention des shigelloses.

Par ailleurs, il faut souligner la nécessité d'effectuer les coprocultures selon de bonnes pratiques de laboratoire afin d'initier le traitement antibiotique seulement après identification correcte de la souche bactérienne.






Contact :

Aude Chaboissier
Tél. 01 55 87 30 33
aude.chaboissier@afssaps.sante.fr

3 juin 2004

Article écrit le 2004-06-03 par Afssaps
Source: AfssapsAccéder à la source


Publicité

En savoir plus