Publicité
Accueil > Bonne pratique du Médicament > afssaps
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-08-09
Bonne pratique du Médicament

Tags:
Une nouvelle expertise démontre que l’exposition aux ultraviolets,
qu’ils soient d’origine naturelle ou artificielle, augmente le risque de cancer cutané  - Bonne pratique du Médicament
Une nouvelle expertise démontre que l’exposition aux ultraviolets, qu’ils soient d’origine naturelle ou artificielle, augmente le risque de cancer cutané

L'exposition aux ultraviolets (UV), qu'ils soient d'origine naturelle ou artificielle, augmente le risque de cancer cutané. C'est l'un des résultats d'une expertise(1), menée conjointement par l'Agence française de sécurité sanitaire environnementale (AFSSE), l'Institut de veille sanitaire (InVS) et l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), rendue publique aujourd'hui (pdf, 1090ko). Cette expertise a été réalisée à la demande des Ministères chargés de la santé et de l'environnement, en avril 2004.

Publicité

L'exposition aux ultraviolets (UV), qu'ils soient d'origine naturelle ou artificielle, augmente le risque de cancer cutané. C'est l'un des résultats d'une expertise(1), menée conjointement par l'Agence française de sécurité sanitaire environnementale (AFSSE), l'Institut de veille sanitaire (InVS) et l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), rendue publique aujourd'hui (pdf, 1090ko). Cette expertise a été réalisée à la demande des Ministères chargés de la santé et de l'environnement, en avril 2004.

L'objectif de cette étude était de faire le point sur l'état des connaissances concernant l'exposition et les risques sanitaires imputables à l'exposition aux UV (tous types). Les auteurs ont analysé l'ensemble des travaux disponibles sur ce sujet et rappellent que l'exposition aux UV (UVA et UVB) est cancérigène pour l'homme. L'exposition solaire reste la première cause environnementale des cancers cutanés dont le mélanome. Le recours au bronzage artificiel augmente le risque de développer un mélanome. Ce risque est encore plus grand si l'exposition intervient dans la petite enfance, en particulier pour les peaux claires.

Pour rappel, les cancers cutanés sont en constante augmentation en France, avec environ 80 000 nouveaux cas diagnostiqués, chaque année. Parmi les cancers cutanés, le mélanome est le plus sévère. L'InVS estime entre 7000 et 8000 le nombre de nouveaux cas de mélanome cutanés apparus en France cette année. En 2000, le mélanome cutané a été responsable de 1364 décès. Or, l'exposition solaire est maintenant considérée comme une cause majeure de mélanome et un facteur de risque étroitement associé dans la survenue d'autres cancers cutanés (carcinome épidermoïde et cancer basocellulaire).

Les auteurs indiquent que l'impact de l'exposition aux UV s'avère un problème de santé publique émergent, en particulier du fait d'un engouement toujours très vif pour les expositions solaires lors des périodes de loisirs, mais aussi de la croissance de la fréquentation des ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-08-09 par Afssaps
Source: AfssapsAccéder à la source


Publicité

En savoir plus