Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-06-15
Actualité médicale

Tags:
Un nouvel espoir dans la lutte contre le cancer du sein - Actualité médicale
Un nouvel espoir dans la lutte contre le cancer du sein

Au mois d'avril dernier, a eu lieu le 14ème congrès international "Cancer Meeting" organisé par l'Institut de Pathologie et d'Immunologie Moléculaire de l'Université de Porto (Ipatimup). La plupart des communications de ce colloque ont été dédiées au traitement et au diagnostic du cancer du sein et ont particulièrement mis en avant deux projets portugais dans ce domaine.

Publicité

Au mois d'avril dernier, a eu lieu le 14ème congrès international "Cancer Meeting" organisé par l'Institut de Pathologie et d'Immunologie Moléculaire de l'Université de Porto (Ipatimup). La plupart des communications de ce colloque ont été dédiées au traitement et au diagnostic du cancer du sein et ont particulièrement mis en avant deux projets portugais dans ce domaine. A l'heure actuelle on diagnostique environ 3800 nouveaux cas de cancer du sein par an au Portugal.
Tout d'abord, une équipe de l'Ipatimup a présenté le rôle d'un marqueur moléculaire, la cadhérine-P, dans le développement des formes les plus agressives de cancers du sein. Selon la chercheuse Joana Paredes, cette molécule est associée à une invasion plus importante des cellules saines par la tumeur, comme l'ont montré des études in vitro. La cadhérine-P pourrait donc devenir la cible de nouveaux traitements thérapeutiques et ainsi ouvrir une nouvelle voie dans le combat contre les cancers du sein les plus agressifs, qui constituent 30% des cas. Cette découverte a fait l'objet d'un article dans la revue scientifique "Cancer Research" à la fin de l'année 2004.
Le congrès international de Porto a également mis en avant la jeune chercheuse portugaise Fátima Cardoso, travaillant actuellement à l'Institut Jules Bordet à Bruxelles, et qui est la directrice scientifique du réseau Transbig. Ce réseau international de recherche clinique englobe 39 entités de 21 pays différents et développe actuellement le projet Mindact, dont l'objectif est d'utiliser la technologie des "microarrays" pour obtenir une impression digitale des tumeurs de 6000 femmes atteintes par un cancer du sein. A partir de ces cartes d'identité chimique des tumeurs, les chercheurs entendent améliorer le diagnostic de ce type de cancer (risque de récidive, de métastase ou risque mortel) : Fátima Cardoso affirme que 10 à 15% des chimiothérapies pourraient être ainsi ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-06-15 par auteur
Source: "Nova esperança no cancro da mama" - Diário de Nóticias - 15/03/2005 - page 26 - http://dn.sapo.pt "Seria vantajoso poder reduzir a quimioterapia no cancro da mama" - Público - 15/03/2005 - page 35 - http://www.publico.pt Service de Coopération pour la Science et la Technologie Vincent Boucinha - coop.scientifique@ifp-lisboa.com Cette information est un extrait du BE Portugal numéro 14 du 15/06/2005 rédigé par l'Ambassade de France au Portugal. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus