Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-10-03
Actualité médicale

Tags:
La diffusion de neutrons aide à voir plus clair dans l'eau polluée - Actualité médicale
La diffusion de neutrons aide à voir plus clair dans l'eau polluée

Les scientifiques britanniques ont utilisé la diffusion de neutrons aux petits angles pour caractériser la forme et la taille des particules, et la structure des agrégats, dans des dispersions colloïdales naturelles : ruissellement des champs, eau et sédiments des ruisseaux voire même fumier d'étable.

Publicité

Les scientifiques britanniques ont utilisé la diffusion de neutrons aux petits angles pour caractériser la forme et la taille des particules, et la structure des agrégats, dans des dispersions colloïdales naturelles : ruissellement des champs, eau et sédiments des ruisseaux voire même fumier d'étable. En effet, les spécialistes de la qualité de l'eau du Centre for Ecology and Hydrology (CEH) savent déjà que d'infimes particules jouent un rôle important dans le transport des polluants des rivières ; ils n'ignorent pas l'impact qu'elles peuvent avoir sur la santé et l'écologie des ruisseaux et rivières. Mais ils avaient besoin d'une technique qui leur permettrait de mieux comprendre la structure, la stabilité et les interactions de ces nanoparticules dispersées dans les environnements aquatiques (les colloïdes). Des chercheurs du centre de Wallingford du CEH ont donc collaboré avec des scientifiques d'ISIS, la source de neutrons à spallation installée au Rutherford Appleton Laboratory, au sud d'Oxford.

ISIS est couramment utilisée pour étudier la structure atomique d'une large gamme de matériaux tels les polymères, les céramiques ou les alliages. Mais selon l'équipe britannique, c'est la première fois que la technique de diffusion de neutrons aux petits angles est appliquée à des échantillons provenant de milieux dulcicoles, par exemple les eaux et les matériaux du lit des rivières (un mélange de particules organiques et minérales). Toujours selon les scientifiques d'ISIS et du CEH, les neutrons permettent d'étudier des échantillons boueux et de suivre la position des particules et leurs interactions. La diffusion de neutrons présente également l'avantage de pouvoir observer plus d'échantillons, et en un temps plus faible, qu'avec les techniques de microscopie conventionnelle. Elle permet également de différencier les particules minérales et organiques.

Les mesures effectuées sur ISIS ont apporté des indications aux chercheurs sur le comportement des particules minérales et organiques dans les rivières, ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2006-10-03 par auteur
Source: source Accéder à la source


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...