Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-06-30
Actualité médicale

Tags:
L’ablation par radio-fréquence : Une thérapeutique désormais maîtrisée pour tous les troubles du rythme - Actualité médicale
L’ablation par radio-fréquence : Une thérapeutique désormais maîtrisée pour tous les troubles du rythme

Les troubles du rythme résultent d’une désorganisation « électrique » du coeur, avec apparition de foyers automatiques d’excitation ou de circuits anormaux. L’ablation par radio-fréquence détruit ces foyers ou ouvre ces circuits pour prévenir la réapparition des troubles, en créant une cautérisation très focale du tissu cardiaque à l’emplacement de l’électrode délivrant l’énergie.

Publicité

Les troubles du rythme résultent d’une désorganisation « électrique » du coeur, avec apparition de foyers automatiques d’excitation ou de circuits anormaux. L’ablation par radio-fréquence détruit ces foyers ou ouvre ces circuits pour prévenir la réapparition des troubles, en créant une cautérisation très focale du tissu cardiaque à l’emplacement de l’électrode délivrant l’énergie.

C’est un traitement curatif qui permet très souvent la suppression ou l’allègement du traitement
médicamenteux, dont l’efficacité est limitée.

La fibrillation atriale enfin vaincue
La majorité des troubles du rythme cardiaque était déjà traitée par ablation par radiofréquence. Seule lui résistait encore la fibrillation atriale (FA). Or c’est le trouble du rythme le plus fréquent (sa prévalence augmente de plus avec l’âge) et il est source de complications graves (accidents vasculaires cérébraux et insuffisance cardiaque, entre autres) pesant sur les coûts de santé.

Des progrès majeurs ont été réalisés dans ce domaine depuis 2 ans et les médecins s’accordent à
penser que l’ablation de la FA devrait très rapidement passer en routine. Ce thème mobilisera d’ailleurs à lui seul près de 30 % du programme de Cardiostim et fera l’objet de plusieurs démonstrations live (le jeudi 15 en direct de Toulouse, le vendredi 16 matin, en direct de Monaco).

Des procédures complexes, où la technologie est omniprésente
La procédure utilisée exige cependant une formation de très haut niveau et la combinaison
d’équipements très sophistiqués.

Il s’agit de franchir la cloison entre les oreillettes pour atteindre l’oreillette gauche et cautériser le pourtour des veines pulmonaires, siège du démarrage de ces arythmies. Une cartographie de l’activité électrique des oreillettes et des structures environnantes est plaquée sur une image anatomique obtenue par le scanner ou l’IRM. L’isolement des veines pulmonaires est ensuite réalisé par cautérisation.

Des systèmes de navigation sont maintenant utilisés qui guident l’opérateur dans la manipulation des sondes et réduisent considérablement la quantité de rayons X ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2006-06-30 par auteur
Source: Cardiostim 2006 Accéder à la source


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...