Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-12-05
Actualité médicale

Tags: Smyd2 -  enzyme -  cancerigene - 
Smyd2 - Une enzyme cancérigène - Actualité médicale
Smyd2 - Une enzyme cancérigène

Une collaboration austro-américaine entre l'Institut de pathologie moléculaire (IMP/Institut für Molekulare Pathologie) et l'Institut Wistar de Philadelphie a mené à l'identification d'une enzyme cancérigène, Smyd2.

Publicité

Courant 2000, Thomas Jenuwein et ses collaborateurs avaient identifié une première méthyltransférase, c'est-à-dire une enzyme capable d'adjoindre des groupements méthyle au brin d'ADN, généralement au niveau des histones. Mais les méthyltransférases ne font pas que modifier l'état de compaction de l'ADN : par leurs actions, elles éteignent ou activent les gènes, dont le gène suppresseur de tumeur p53. De fait, dans une cellule endommagée, la protéine p53 régule la transcription de gènes qui bloquent la division de la cellule jusqu'à ce que le patrimoine génétique de cette dernière soit réparé ; si ceci ne peut être accompli, les dommages étant trop importants, p53 déclenche l'apoptose, processus menant à la mort de la cellule. Par ce biais, p53 empêche la division des cellules mutées, et donc le développement de cancers.

La méthyltransférase identifiée, au contraire, favorise l'apparition de cancers, en inactivant p53, ou plus exactement en méthylant le gène correspondant au niveau du résidu Lys370. Dès lors, p53 ne parvient plus à se lier à l'ADN ; la protéine ne peut plus exercer sa fonction régulatrice, protectrice. Quid, donc, de thérapies anticancéreuses qui viseraient Smyd2 pour réactiver p53 et provoquer la mort des cellules tumorales ? De premiers essais par interférence ARN ont donné des résultats prometteurs.


Thomas Jenuwein, IMP/Institut für Molekulare Pathologie, Dr. Bohr-Gasse 7, AT-1030 Wien - tél : +43 1 79730 3200, fax : +43 1 798 7153 - jenuwein@imp.univie.ac.at - http://www.imp.ac.at ou http://www.imp.ac.at/jenuwein/

source :
- APA, 16/11/2006
- 'Repression of p53 activity by Smyd2-mediated methylation'. Jing Huang, Laura Perez-Burgos, Brandon J. Placek, Roopsha Sengupta, Mario Richter, Jean A. Dorsey, Stefan Kubicek, Susanne Opravil, Thomas Jenuwein & Shelley L. Berger ; Nature, 15 novembre 2006, doi:10.1038/nature05287

Article écrit le 2006-12-05 par auteur
Source: Cette information est un extrait du BE Autriche numéro 95 du 5/12/2006 rédigé par l'Ambassade de France en Autriche. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source

Mots clés: Smyd2 enzyme cancerigene


Publicité

En savoir plus