Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-12-14
Actualité médicale

Tags: patch -  chirurgical -  arreter -  hemorragies -  mortelles - 
Un nouveau patch chirurgical peut arrêter des hémorragies mortelles - Actualité médicale
Un nouveau patch chirurgical peut arrêter des hémorragies mortelles

Le patch s'appelle TachoSil et reproduit les réactions physiologiques du corps humain pour arrêter les hémorragies. Ce patch a une structure spongieuse en nid d'abeille constituée d'une protéine appelée collagène. Sa structure est recouverte de protéines d'origine humaine (face jaune) : le fibrinogène et la thrombine.

Publicité

TachoSil peut être appliqué directement sur les organes internes, tels que le foie ou les reins pendant une intervention pour arrêter les saignements. Lors du contact avec le sang, le processus de coagulation va se faire en moins de 3 minutes. Ainsi, le patch arrête efficacement une hémorragie même abondante et assure également une protection contre les hémorragies postopératoires qui peuvent provoquer la prolongation du séjour à l'hôpital et nécessiter une nouvelle opération.

Outre arrêter le saignement, TachoSil se colle également sur la surface de la blessure. De la même façon que la rustine sur la chambre à air, TachoSil produit un joint d'air étanche et très flexible sur la blessure. De plus, il peut par exemple être utilisé pour aider à réparer un poumon perforé. Le patch protège ainsi la blessure et réduit également au minimum le risque d'adhérence postopératoire qui se produit lorsque le tissu humain blessé se développe avec un tissu contigu. Les adhérences postopératoires sont communes en chirurgie et causent souvent une douleur à vie chez le patient.

Le patch est prêt à l'emploi et ne nécessite aucune préparation. Cela signifie qu'il peut aussi bien être utilisé dans le cas d'hémorragies inattendues pendant une opération chirurgicale banale ou dans d'autres situations d'urgence. Il peut être coupé de sorte à être de la taille et forme des structures anatomiques sur lesquelles on l'applique. Puisque le patch est constitué de protéines d'origine humaine, il est absorbé sans risque pour le corps dans les semaines qui suivent le traitement opératoire.

TachoSil a été développé par la compagnie pharmaceutique Nycomed, qui siège au Danemark. Il a été approuvé en 2004 et est aujourd'hui largement répandu dans les hôpitaux.

- http://www.tachosil.com
- http://www.nycomed.com

H.Dornier

Article écrit le 2006-12-14 par auteur
Source: Cette information est un extrait du BE Danemark numéro 14 du 14/12/2006 rédigé par l'Ambassade de France au Danemark. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source

Mots clés: patch chirurgical arreter hemorragies mortelles


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...