Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-12-16
Actualité médicale

Tags:
Le combat du système immunitaire contre le cancer - Actualité médicale
Le combat du système immunitaire contre le cancer

Les résultats des recherches d'Alexandre Corthay et Bjarne Bogen, chercheurs à l'Institut d'Immunologie d'Oslo, ont récemment fait l'objet d'une publication dans le journal "Immunity". Au cours de ces quatre dernières années, les deux chercheurs ont étudié les mécanismes d'activation de certaines cellules du système immunitaire (les cellules T-helper) dans la lutte contre les cellules cancéreuses.

Publicité

Les résultats des recherches d'Alexandre Corthay et Bjarne Bogen, chercheurs à l'Institut d'Immunologie d'Oslo, ont récemment fait l'objet d'une publication dans le journal "Immunity". Au cours de ces quatre dernières années, les deux chercheurs ont étudié les mécanismes d'activation de certaines cellules du système immunitaire (les cellules T-helper) dans la lutte contre les cellules cancéreuses.
Ils ont basé leurs recherches sur l'hypothèse que le développement de cellules cancéreuses est un phénomène naturel qui se produit régulièrement tout au long de la vie d'un être humain, mais que le système immunitaire est, dans la plupart des cas, capable de détruire ces cellules. Le cancer serait donc le résultat d'une défaillance du système immunitaire.
Cette théorie a suscité beaucoup d'intérêt ces dernières années, mais il était difficile d'étudier les mécanismes de défense immunitaire contre les cellules cancéreuses. Comment peut-on en effet observer l'apparition de cellules invisibles, détruites immédiatement après leur formation ?
Alexandre Corthay et Bjarne Bogen ont élaboré une méthode permettant l'observation de ces mécanismes. Ils ont recréé les conditions de défense immunitaire chez des souris génétiquement modifiées. La nouvelle méthode consiste à injecter aux souris un gel contenant des cellules cancéreuses. Ce gel a la propriété d'être liquide à basses températures, et de se solidifier à 37°C. Après injection sous la peau des souris, le gel se solidifie immédiatement et permet aux chercheurs de localiser les cellules cancéreuses à tout moment et d'étudier la réaction du système immunitaire.
Alexandre Corthay et Bjarne Bogen ont montré que les mécanismes de défense immunitaire se déclenchaient à un stade très précoce et que si le système immunitaire n'était pas venu à bout des cellules cancéreuses après deux semaines, le cancer s'installait. Les deux chercheurs norvégiens ont utilisé des cellules immunitaires (cellules T-helper) et des cellules cancéreuses particulières, mais affirment que ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-12-16 par auteur
Source: http://www.forskning.no Marcin Wojewodzic, marcin.wojewodzic@medisin.uio.no Cette information est un extrait du BE Norvège numéro 66 du 16/12/2005 rédigé par l'Ambassade de France en Norvège. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus