Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-08-16
Actualité médicale

Tags:
Recherche italienne sur le vieillissement - Actualité médicale
Recherche italienne sur le vieillissement

La découverte, entièrement italienne, est advenue en deux temps : en 1999 identification d'un fragment d'ADN anti-âge et, en 2005, (publication sur Cell, la plus importante revue de biologie cellulaire) de son mécanisme d'action. L'étude a été financée par l'Association Italienne pour la Recherche sur le Cancer (AIRC).

Publicité

La découverte, entièrement italienne, est advenue en deux temps : en 1999 identification d'un fragment d'ADN anti-âge et, en 2005, (publication sur Cell, la plus importante revue de biologie cellulaire) de son mécanisme d'action. L'étude a été financée par l'Association Italienne pour la Recherche sur le Cancer (AIRC).
"Il y a six ans, nous avons démontré que l'espérance de vie des mammifères est génétiquement déterminée, si l'on exclu les accidents : chez l'animal, en inhibant l'activité du gène P66shc, la durée de vie augmente de 30%" - explique Pier Giuseppe Pelicci, directeur du département d'oncologie expérimentale de l'Institut Européen d'Oncologie (IEO) et coordinateur du groupe IEO-IFOM auteur de la recherche. Ainsi, si la moyenne actuelle est de 78-80 ans dans certains pays, elle pourrait atteindre 100-105 ans.
"Aujourd'hui nous savons comment cela se produit. Nous sommes donc, du point de vue scientifique, aptes à trouver une ou plusieurs molécules capables de bloquer l'activité du gène P66 afin d'obtenir non seulement une plus grande durée de vie mais, surtout, un vie plus longue en bon état de santé et sans les maladies liées au vieillissement cellulaire, comme l'artériosclérose, l'Elsheimer et le cancer."
Le Professeur Umberto Veronesi, directeur scientifique de l'IEO est satisfait : "Toutes les recherches sur le vieillissement cellulaire sont importantes pour réussir à atteindre un allongement de la vie en bonne santé. La science ne s'intéresse pas à l'immortalité mais aux maladies dégénératives liées au vieillissement."
Comment fonctionne P66 ? Marco Giorgio, un des auteurs du travail sur la revue Cell, explique que "depuis longtemps nous savons qu'à l'intérieur de la cellule les mitochondries produisent l'énergie nécessaire aux fonctions vitales, le coût biologique de cette activité étant les radicaux libres et l'eau oxygénée H2O2. Pendant une vie de 75 ans, un homme produit environ deux litres ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2005-08-16 par auteur
Source: - Il corriere della sera - 29/07/2005 - Il sole - 24 ore - 29/07/2005 Cette information est un extrait du BE Italie numéro 38 du 16/08/2005 rédigé par l'Ambassade de France en Italie. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...