Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-05-17
Actualité médicale

Tags:
Un test pour le Cancer des Ovaires - Actualité médicale
Un test pour le Cancer des Ovaires

Les spécialistes du cancer sont depuis longtemps à la recherche d'un test qui leur permettrait de diagnostiquer avec justesse et facilité le cancer des ovaires, à un stade précoce et facilement traitable. Une étude menée par des chercheurs canadiens et américains laisse espérer de nouvelles avancées en la matière.

Publicité

Les spécialistes du cancer sont depuis longtemps à la recherche d'un test qui leur permettrait de diagnostiquer avec justesse et facilité le cancer des ovaires, à un stade précoce et facilement traitable.
Une étude menée par des chercheurs canadiens et américains laisse espérer de nouvelles avancées en la matière.
Les scientifiques rapportent en effet qu'une prise de sang visant à dépister quatre protéines - ou "biomarqueurs" - s'est révélée hautement efficace pour détecter le cancer des ovaires parmi un groupe de 242 femmes, dont environ la moitié étaient aux prises avec la maladie.
Mais, bien que ces résultats soient extrêmement prometteurs, ils ne sont pas encore suffisants pour que le test soit utilisé à grande échelle, a indiqué le principal auteur de l'étude, David Ward, biologiste moléculaire de Terre-Neuve-et-Labrador, chercheur au Nevada Cancer Institute.
C'est en mesurant les niveaux de leptine, prolactine, ostéoponctine et IGF-II dans le sang, que les chercheurs ont été capables de détecter les personnes atteintes à raison d'une sensibilité de 95% et une spécificité identique. Le taux de spécificité est encore trop faible pour utiliser ce test à grande échelle, bien que dans le cas du cancer des ovaires, afin de confirmer les résultats du test, une laparoscopie pourra être réalisée.
Les experts précisent que le test devra obtenir un taux de spécificité de 99.6% avant d'être utilisé.

Article écrit le 2005-05-17 par auteur
Source: The Globe And Mail, 11 mai 2005 Elodie Pinot, OTTAWA, sciefran@ambafrance-ca.org Cette information est un extrait du BE Canada numéro 276 du 17/05/2005 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus