Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-12-23
Actualité médicale

Tags: maladie -  Huntington -  taux -  anormaux -  cholesterol -  cerveau - 
Lien entre la maladie d'Huntington et les taux anormaux de cholestérol dans le cerveau - Actualité médicale
Lien entre la maladie d'Huntington et les taux anormaux de cholestérol dans le cerveau

Les chercheurs de la Mayo Clinic ont découvert qu'une interaction entre des protéines peut expliquer pourquoi la maladie d'Huntington affecte le cerveau. L'article, publié dans le journal médical Human Molecular Genetics montre comment une protéine mutée interagit avec d'autres protéines pour causer une accumulation dramatique de cholestérol dans le cerveau.

Publicité

Le cholestérol est essentiel pour garder des connexions entre les cellules nerveuses et maintenir leur intégrité membraneuse. Selon la biologiste, Cynthia McMurrary, Ph.D, les taux de cholestérol et leur arrivée aux endroits propices sont essentiels pour la survie des neurones. La découverte montre que la protéine mutée de la maladie d'Huntington perturbe le système de délivrance du cholestérol et produit son accumulation. Selon le Dr. McMurray la compréhension du mécanisme de la toxicité est la clé pour développer de nouveaux traitements.

La maladie d'Huntington, danse de Saint Guy ou chorée de Huntington, est liée à une anomalie génétique localisée sur le chromosome 4. C'est une maladie dégénérative progressive. Les symptômes incluent des mouvements incontrôlés, des perturbations émotionnelles et la détérioration mentale. Les personnes souffrant de cette maladie meurent habituellement de complications de celle ci comme des chutes ou des infections. La maladie est facilement diagnostiquée par un test génétique et les symptômes habituellement n'apparaissent pas avant un âge moyen.

Cette découverte, selon les chercheurs, est critique et une avancée très claire pour de futures investigations.

Article écrit le 2006-12-23 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: maladie Huntington taux anormaux cholesterol cerveau


Publicité

En savoir plus