Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-12-23
Actualité médicale

Tags: Reduction -  risque -  infarctus -  accident -  vasculaire -  cerebral -  prise -  statines -  personnes -  sans -  maladie -  cardiovasculaire - 
Réduction du risque d'infarctus et d'accident vasculaire cérébral par la prise de statines chez les personnes sans maladie cardiovasculaire - Actualité médicale
Réduction du risque d'infarctus et d'accident vasculaire cérébral par la prise de statines chez les personnes sans maladie cardiovasculaire

Selon une méta analyse, publiée dans le journal de novembre 2006 de Archives of Internal Medicine, les personnes sans maladies cardio vasculaires, prenant de manière régulière des statines peuvent réduire le risque d'accident majeur cardiaque et cérébral mais sans affecter le taux de maladie des coronaires ni le taux de décès global.

Publicité

Les statines réduisent le risque de décès associés avec les maladies cardiaques et cérébro vasculaires chez ceux souffrant déjà de cette condition. Il est moins clair de savoir si ces médicaments bénéficient aussi à ceux sans maladies cardio vasculaire préalable.

Les guides thérapeutiques recommandent l'usage des statines chez les patients en fonction de leur risque cardio vasculaire et de leurs taux de mauvais cholestérol. Pour les patients sans antécédents cardio vasculaires et avec des taux de mauvais cholestérol normaux les statines ne sont recommandées que chez les personnes souffrant de diabète ou ayant deux ou plus de facteurs de risque cardiaque qui augmenteraient le risque à dix ans d'attaque cardiaque d'au moins 10 %.

Le Dr Paaladinesh Thavendiranathan, M.D., M.Sc., de l'université de Toronto ( Ontario) a analysé les résultats de 7 publications précédentes qui avaient testé les bénéfices des statines dans une population totale de 42.848 patients, 90 % d'entre eux n'ayant pas d'antécédents de maladies cardiovasculaires.

Au total 21.409 patients de ces essais prirent des statines et 21.439 reçurent un placebo. Le suivi moyen pendant ces études fut de 3,2 à 5,2 années, l'âge moyen des participants se situant entre 55 et 75 ans, la proportion des hommes étant de 42 %.

Les patients ayant reçu des statines eurent 924 événements coronariens majeurs (infarctus) et 1.219 événements survinrent dans le groupe contrôle soit une réduction de 29,2 % du risque. Les événements cérébro vasculaires majeurs incluant les attaques cérébrales survinrent chez 440 patients prenant des statines et chez 517 contrôles soit une réduction de 14,4 %. Le traitement par statines fut également associé avec une réduction de 31,7 % du risque d'attaque cardiaque non fatale et de 33,8 % de réduction du nombre de procédures de revascularisation pour restaurer le flux sanguin par angioplasties et pontages. Il n'y eut ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2006-12-23 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: Reduction risque infarctus accident vasculaire cerebral prise statines personnes sans maladie cardiovasculaire


Publicité

En savoir plus