Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-02-12
Actualité médicale

Tags: Developpement -  puces -  ADN -  medecine -  personnalisee - 
Développement de puces à ADN pour une médecine personnalisée - Actualité médicale
Développement de puces à ADN pour une médecine personnalisée

Notre patrimoine génétique détermine, pour une bonne part, notre santé et peut également influer sur la façon dont un médicament agit sur notre corps. Dans le cadre d'un projet financé par l'Union Européenne, des chercheurs du 'Tyndall National Institute' de l'université 'University College Cork' (UCC) sont en train de développer une technologie simple d'utilisation et abordable, qui devrait permettre aux médecins d'établir un diagnostic personnalisé en analysant le génome de leurs patients directement dans leur cabinet, à partir d'un prélèvement sanguin.

Publicité

Ce nouveau système de détection sur puce est basé sur les polymorphismes simple nucléotide ('Single Nucleotide Polymorphism' ou SNP), qui sont des variations individuelles de la séquence ADN entre individus. Baptisé SNiP2CHIP, il devrait permettre d'identifier des SNP spécifiques dans un échantillon de sang en 1 heure. Ce système est basé sur l'utilisation de capteurs magnétiques, similaires à ceux utilisés dans les disques durs des ordinateurs. Des sondes ADN spécifiques aux SNP recherchés sont immobilisées sur des rangées de capteurs magnétiques disposés sur une puce. L'ADN à tester est extrait du sang du patient, fixé sur des billes magnétiques et mis en présence des sondes sur la puce. Si une séquence d'ADN du patient est complémentaire à une sonde, la bille rattachée au fragment d'ADN reste fixée sur la puce et peut être facilement localisée, permettant l'identification du SNP correspondant.

Les chercheurs du Tyndall travaillent en collaboration avec le 'National Centre for Medical Genetics', basé à l'hôpital 'Our Lady's Children's Hospital', Crumlin, Dublin et des équipes du Portugal, d'Estonie, de France et de République Tchèque. Le prototype en cours de développement est basé sur des SNP de la mucovicidose et devrait permettre de démontrer la fiabilité de l'approche magnétique.



Dr Damien Arrigan - Tyndall Institute, "Lee Maltings", Prospect Row, Cork, Irlande - Tél : +353 21 490 4079- Email : damien.arrigan@tyndall.ie - http://www.tyndall.ie/lsi/

The Irish Times

Anne Welcker

Article écrit le 2007-02-12 par auteur
Source: BE Irlande numéro 24 (8/02/2007) - Ambassade de France en Irlande / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/41173.htm Accéder à la source

Mots clés: Developpement puces ADN medecine personnalisee


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...