Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-02-14
Actualité médicale

Tags: Biosynthese -  proteique -  acteur -  implique -  terminaison -  traduction - 
Biosynthèse protéique : un nouvel acteur impliqué dans la terminaison de la traduction - Actualité médicale
Biosynthèse protéique : un nouvel acteur impliqué dans la terminaison de la traduction

Un groupe de scientifiques allemands, autour du Dr. Heike Krebber, a mis en évidence un mécanisme cellulaire essentiel à la traduction de l'information génétique en protéines.

Publicité

L'hélicase ARN Dbp5 (DEAD-box RNA helicase 5), associée à deux facteurs déjà connus, contribuerait ainsi à l'optimisation de la traduction des informations génétiques.

Jusqu'à présent, on pensait que la fonction de la Dbp5 était seulement de transporter les ARN messagers (ARNm) du noyau cellulaire au cytoplasme. En utilisant la levure Saccharomyces cerevisiae comme organisme modèle, ce groupe de travail vient d'apporter la preuve que cette protéine joue aussi un rôle central dans la synthèse protéique. Lorsque, dans le cytoplasme, les ribosomes synthétisent une protéine à partir de l'ARNm, la terminaison de la traduction est l'étape cruciale. La traduction s'arrête en effet lorsque le ribosome détecte une séquence d'ARN particulière ou codon STOP. Ce codon STOP est plus spécifiquement reconnu par le facteur de terminaison eucaryote eRF1. Un deuxième facteur, eRF3, est ensuite mis à contribution pour libérer la protéine synthétisée du ribosome.

L'équipe du Dr. Krebber a donc montré, que Dbp5 interagit génétiquement avec eRF1, optimisant ainsi le positionnement de ce facteur sur le codon STOP. L'hélicase ARN recrute ensuite eRF3 dans le complexe de terminaison, permettant alors le relargage de la protéine synthétisée.


- Dr. Heike Krebber - Institut für Molekularbiologie und Tumorforschung (IMT), Philipps-Universität, Emil-Mannkopff-Strasse 2, D35037 Marburg - tél : +49 6421 286 6773, fax : +49 6421 286 5932 - email : krebber@imt.uni-marburg.de
- T. Gross, A. Siepmann, D. Sturm, M. Windgassen, J. J. Scarcelli, M. Seedorf, C. N. Cole, H. Krebber : "The DEAD-Box RNA Helicase Dbp5 Functions in Translation Termination", Science, 02/02/2007

Dépêche idw, communiqué de presse de la Philipps-Universität Marburg - 01/02/2007

Anaïs Manin, anais.manin@diplomatie.gouv.fr

Article écrit le 2007-02-14 par auteur
Source: BE Allemagne numéro 321 (8/02/2007) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/41199.htm Accéder à la source

Mots clés: Biosynthese proteique acteur implique terminaison traduction


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...